Imam Ndiour :« Comment peut-on céder des h.a à une seule personne au moment où les populations n'ont pas de toits? » –

Imam Ndiour :« Comment peut-on céder des h.a à une seule personne au moment où les populations n’ont pas de toits? »

Marquée par la pandémie à coronavirus, la célébration de la fête de l’Aïd El Kébir s’est déroulée à la mosquée de Moussanté. Soumis au respect des mesures de distanciation minimale et du port de masques, les fidèles ont sacrifié à la traditionnelle prière des deux rakkas en respectant les consignes des autorités sanitaires.
Comme à l’accoutumée, l’imam Tafsir Babacar Ndiour n’a pas dérogé à la régles. Il a, dans son sermon, passé en revue presque toutes les questions qui ont émaillé l’actualité ces derniers jours.
Evoquant la question foncière, l’imam Tafsir Babacar Ndiour a déploré les dérives enregistrées sur le foncier. « Comment peut-on céder des hectares à une seule personne au moment où les populations n’ont pas de toits », s’est-il interrogé.

Interpellé sur la question foncière, le leader du mouvement « Siggi Jotna », Abdoulaye Dièye qui a pris part la prière de deux rakkas est d’avis que « les autorités sont en train de travailler pour une meilleure organisation dans la gestion du foncier ». Cependant, il a invité les autorités à accélérer le processus mais aussi à la sauvegarde du foncier pour l’intérêt des citoyens.

A propos Honoré de Balzac 15984 Articles
Honoré De Balzac Rédacteur web et spécialiste des questions politiques et économiques, je suis passionné des analyses et études de la géopolitique sénégalaise et La Africaine.Je vous invite à visiter mes articles et réflexions qui touchent surtout l’actualité politique et judiciaire au Senegal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*