Yérim Thiam, Franc-maçonnerie sénégalaise : Ce que vous ne saviez peut-être pas –

Yérim Thiam, Franc-maçonnerie sénégalaise : Ce que vous ne saviez peut-être pas

La franc-maçonnerie sénégalaise se dévoile au grand jour. L’identité du patron de la grande loge nationale du Sénégal est révélée. Il s’agit de Yérim Thiam. L’information est vérifiable dans le site de la Grande Loge Nationale Française

En effet, il y est mentionné que lors d’un colloque qui a eu lieu le 28 Novembre 2018, Yérim Thiam participerait au débat en tant que Grand maître de la Grande Loge du Sénégal. L’événement a eu lieu au sein du Grand Temple Jean Mons de la Grande Loge Nationale Française, 12 rue Christine de Pisan à Paris (75017).

Selon Dakaractu.com, largement repris par de nombreux sites et médias, il s’agirait de Me Yérim Thiam. Avocat  à la cour, il est inscrit au Barreau du Sénégal depuis 1975. (Plus d’informations sur lui sont disponibles dans cette vidéo)

Rien ne prouve qu’il s’agit de Maître Yérim Thiam

Néanmoins, dans le site de  la Grande Loge Nationale Française, rien ne prouve qu’il s’agit réellement de Me Yérim Thiam. Aucune information supplémentaire au sujet du maître de la Grande Loge Nationale du Sénégal n’est donnée. Son interview, semble d’ailleurs avoir été supprimée du site.

Donc, attention, Yérim Thiam peut en effet être une personne autre que celle présentée par les médias depuis hier. Quant à l’avocat, Seneweb a tenté de le joindre pour avoir sa version des faits, mais en vain.

Les maçons ne sont plus discrets

La divulgation du patron de la franc-maçonnerie sénégalaise survient quelques semaines après que  « Le Témoin » ait révélé qu’il y aurait une fronde au sein de la grande loge maçonnique du Sénégal. Les membres « accusent leur grand maitre C. Nzalé d’avoir pris des décisions unilatérales et autres mesures de gestion clanique qui ne font pas l’unanimité. De même, il vire ou suspend les « frères » selon ses humeurs et son bon plaisir », lit-on dans l’hebdomadaire.

À titre de rappel « Le Témoin » fait référence aux maçons qui sont de l’obédience du Grand Orient de France. Qui  est à l’origine de la création de la première loge du Sénégal à Saint-Louis en 1781. Le GODF est différent du GNLF. Ce dernier comptait au  Sénégal une Grande Loge de district dont dépendaient à ses débuts, douze loges. Yérim Thiam, est membre de la GLNF et C. Nzale du GODF.

Qui n’est pas franc-maçon ?

Ces événements récents remettent en cause « la discrétion de la franc-maçonnerie sénégalaise » dont parlait Mactar Gueye, Vice-Président de l’ONG Jamra, au cours d’un entretien avec Seneweb. Les maçons ne semblent ne plus se cacher.

Ce qui confirme l’information donnée par un initié sénégalais au micro de Rfi en 2015 « la bonne question, ce n’est plus aujourd’hui qui est franc-maçon, mais plutôt qui ne l’est pas ».

A propos Ibracadabra 15163 Articles
Ahma Fall : Je suis particulièrement intéressé par la science et la technologie,je publie des articles sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.Je publie aussi des infos concernant l’actualité digitale au sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*