Souvenir douloureux: « Ce qui m’a le plus marqué »

Souvenir douloureux: « Ce qui m’a le plus marqué »

Viviane Chidid garde toujours un souvenir douloureux depuis qu’elle a démarré sa carrière musicale dans les années 90. C’est lorsqu’elle a annulé son concert à Koungheul en raison d’une bousculade.

« Je me rappelle, c’était tellement plein. Il y avait beaucoup de monde. Mais, j’avais commencé à jouer et subitement j’avais remarqué qu’il y avait une bousculade. Ce jour là, j’ai joué un seul morceau et j’ai annulé le concert. Il y avait beaucoup de femmes, des jeunes filles et garçons. C’est ce qui m’a le plus marqué », a-t-elle raconté, vendredi soir, sur la RFM, au cours de l’émission « Keur Gui » animée par Sidathe Thioune

Interpellée sur les nombreux mariages précoces, la reine du « Jolof Band » a indiqué que les jeunes filles doivent d’abord aller à l’école et respecter leurs parents. « C’est pour cela que j’ai sorti mon album « Wuyuma » dans lequel j’ai lancé un appel fort aux jeunesMême s’ils veulent faire de la musique, il faut au moins qu’ils étudient. C’est en tout cas le message touchant que j’ai lancé aux filles et aux parents », a-t-elle exhorté donnant comme exemple son fils Philip Ndour qui se concentre beaucoup sur ses études même s’il veut faire de la musique.

IGFM

A propos yankhoba SANE 72205 Articles
Yankhoba Sané: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de l’APPEL (Association des professionnels de la presse en ligne au Senegal).Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.