« Réformer les Daaras oui! Mais vouloir diaboliser l’islam au Sénégal, Non! » –

« Réformer les Daaras oui! Mais vouloir diaboliser l’islam au Sénégal, Non! »

Aujourd’hui, des gens très connus pour leur volonté de ternir l’image de l’islam, profitent de l’acte de ce maître coranique pour encore tenter de donner à l’islam au sénégalais une très mauvaise image qui n’est point la sienne. Nous ne le permettrons jamais !

Oui, personne n’est d’accord qu’on torture les enfants d’où qu’ils puissent être et quelque soit la raison. L’enfant, c’est l’avenir d’un pays. Il constitue cette graine si précieuse que tout le monde doit s’évertuer à protéger pour des raisons multiples et valablement reconnues de tous.

Ce qui est arrivé et mis sous le feu de la rampe, et que des gens, qui se sont pourtant bien illustrés pour la défense des pratiques homosexuelles veulent se saisir comme une circonstance favorable pour ternir la belle image de l’islam, n’est pas de l’islam et est déplorable.

Le châtiment, qui est de très loin comparable à ce qui est fait montre ces derniers jours, reste une ancienne pratique dans les Daaras. Ces châtiments, qui ne tuent pas, ne cassent pas des jambes, n’affolent pas, permettaient aux enfants déserteurs, venus de lointaines contrées, de rester au Daara. C’étaient des méthodes contraignantes de la fugue et de l’escapade.

Sans chercher à comprendre, sans aucune approche sociologique du fait, l’on veut aujourd’hui, gardant le regard à distance, se faire sa propre idée et sa propre compréhension de ce fait très blâmable dans la forme, mais qui permis de garder des enfants au Daara et qui sont devenus des personnalités aujourd’hui dans ce pays. Je ne citerai pas de noms.

Nous voulons dire à ces gens, malhonnête, diabolique, contre l’islam, qui font le promotion de l’avortement, de l’homosexualité et de toutes ces pratiques anti-humaines de rester tranquilles et de se ressaisir. Nous ne permettrons point ce que nos parents non jamais permis ici. L’islam triomphera comme il l’a toujours fait dans le passé.

Devant ce fait, l’Etat doit, comme nous l’avons toujours revendiqué, mettre au même pied d’égalité les écoles publiques et les Daaras. Il doit, par une simple volonté, ériger des écoles modernes pour l’enseignement coranique. Mettre les maîtres coraniques dans des conditions optimales de bien être qui permettent un meilleur traitement des enfants qui y apprennent.

Nous n’avons jamais cautionner des pratiques de violences ou de châtiment sur les enfants. Mais qu’on profite d’un épiphénomène pour traîner l’islam tel qu’il est pratiqué au Sénégal à terre, ne sera jamais permis et nous nous y opposerons !

A propos Alex SOW 7517 Articles
Alex Sow :Rédacteur web et spécialiste de la lutte sénégalaise, je fais des chroniques sport et sur les combats de lutte

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.