Pape Samba Mboup à Me Abdoulaye Wade : « personne ne prendra ta place dans mon coeur » –

Pape Samba Mboup à Me Abdoulaye Wade : « personne ne prendra ta place dans mon coeur »

On peut dire que le compagnonnage entre Abdoulaye Wade, ancien président du Sénégal, et son ancien directeur de cabinet, Pape Samba Mboup est bel et bien terminé. La rupture a été consommée, du moins c’est ce qu’atteste la lettre ouverte qu’a adressée Pape Samba à l’endroit de son ancien chef pour exprimer son amertume.

L’ex-membre du Parti démocratique sénégalais a adressé hier une lettre ouverte à son ancien« maître et ami« , pour revenir sur les raisons de son exclusion le 27 mars dernier. « Oui je ne suis plus du Pds car viré sans aucune forme d’éthique et de démocratie. Viré comme un malpropre, honni par l’homme qui m’adulait hier. Mon tort est de dire la vérité, en y pensant, ce que tout le monde dit sans y penser » relate le compagnon de Farba Senghor dans sa lettre adressée à Abdoulaye Wade.

Ainsi soutient -il « je n’avais pas bien assimilé  les propos de Marcel Hachard qui disait : « ne disons surtout pas la vérité , la vérité salit les puits ». Selon l’ancien Directeur de Cabinet de Me Wade, la politique n’est qu’un enchaînement de conséquences, c’est pourquoi, il estime  que toute vérité isolée devient un mensonge dans l’ordre social. Toutefois, Pape Samba Mboup a précisé que sa relation avec le Pds se conjugue au passé. « Je garde l’espoir car tout saint a son passé et tout pécheur son futur », se résigne t-il dans le journal Enquête.

« Je choisis mes amis mais ne subit pas leurs familles. Un ami sincère est un don de Dieu. J’ai pris la décision de poursuivre mon chemin avec d’autres qui mènent le même combat. A qui venge son père, il n’y a rien d’impossible. Sache que tu serras toujours mon maître et personne ne prendra ta place dans mon cœur » conclut t-il.

A propos El capo 25102 Articles
Moussa Cissé : En tant que passionné de sociologie, je vous fais découvrir mes réflexions et études sur la vie des gens, je fais aussi des analyses sur les événements marquants de l’actualité au Senegal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.