MAGAL TOUBA 2018 : L’augmentation du tarif de transport, le cauchemar des pèlerins –

MAGAL TOUBA 2018 : L’augmentation du tarif de transport, le cauchemar des pèlerins

Un événement  qui alliage plus de 3 ou 4 millions de pèlerins, le  grand Magal de Touba est la commémoration du départ en exil de cheikh Ahmadou Bamba au Gabon. Cette fête religieuse qui regroupe toutes races humaines, sera célébrée ce dimanche 28 octobre à Touba.  Comme à chaque édition, les transporteurs profitent de  cet événement pour faire flamber les tarifs du transport sous prétexte qu’au retour, ils n’ont pas la garanti d’avoir des clients.  Une attitude que certains pèlerins jugent inadmissible.

Dans quelque jours,  les fidèles mourides célèbre la 125 édition du magal de Touba, un  événement qui mobilise des millions de Sénégalais et d’étrangers de par le monde dans la cité religieuse. A l’occasion  de cet événement important, les conducteurs ont  la mauvaise habitude de faire grimper les frais de transport. Cette année les pèlerins risque  encore de se saigner plus avec  l’interdiction du train du petit train bleu de banlieue. Mais les chauffeurs ne manquent pas d’alibi pour expliquer leur habitude de hausser les tarifs. « Il faut comprendre que le Magal est un événement national ou tous les pèlerins sont obligés d’y rendre en voiture cette annéeC’est très normal d’augmenter le tarif car on fait minimum 15 heures de voyage à cause des embouteillages et pour cette situation on doit augmenter la quantité de carburant à acheter. Même étant des Mourides», se  justifie Abdoulaye Diouf, conducteur de ‘‘ taxi clando’’. Il ajoute :  «On ne travaille pas pour perdre de l’argent  car le transport c’est notre métier, notre gagne-pain». Mais les  pèlerins pour leur part, s’indigne du comportement des conducteurs. C’est le cas de Cheikh Dieng un fervent mouride.

Vêtu d’un «ndiaxass», un boubou multicolore qui marque l’identité des Baye Fall, déplore  la cupidité  des transporteurs en  période de Magal. Le transport doit être accessible à tout le monde pour permettre aux disciples  de répondre à l’appelle du Grand Marabout. Ils n’ont aucune raison d’augmenter les tarifs, Ils devaient plutôt le diminuer. Une façon pour eux de participer à la réussite de l’événement. Le Magal est une occasion à saisir pour œuvrer. Car c’est grâce à Serigne Touba que notre  croyance est assuré», fustige Cheikh.  Il appelle les  autorités étatiques compétente à prendre leur responsabilités pour que cette mauvaise habitude  à lors du Grand Magal cesse.

Plus modérée, Sokhna Dieng, pour sa part, voit les choses autrement. Elle  un objectif plus important, c’est d’arriver saine et sauve à Touba quel que soit le prix à payer. «Notre guide Serigne Touba a peiné avant de remporter la victoire face aux Blancs. C’est une manière de vous pousser à la réflexion. Rien ne sera facile pour le Magal. Je suis plus que jamais dévouée pour me rendre à Touba quel que soit le prix à payer afin d’accomplir mon devoir de pèlerin. La facilité n’existe pas chez nous les mourides. Tout ce que nous avons c’est pour Bamba. Cette fête  est une façon de l’aider à rendre grâce à Allah. Ila Touba rek», argue- t-elle.

Pour rappel, depuis 1925 à Diourbel,  le Grand Magal de Touba a été institué par Serigne Touba   en guise de reconnaissance vis à vis de son seigneur. «Quant au Bienfait que Dieu m’a accordé, ma seule et souveraine gratitude ne le couvre plus, par conséquent j’invite toute personne qui  se réjouit de  mon bonheur personnel, à  s’unir à moi dans la reconnaissance éternelle  à Dieu, chaque fois que l’anniversaire de ce jour la  trouve sur terre», avait-il fortement recommandé.Et chaque musulman, selon ses moyens (de la poule au chameau) est invité par Bamba à célébrer ce jour. Le Magal  qui rend grâce à Allah pour les bienfaits immenses qu’il a accordés à Bamba est d’abord spirituel : récital du Coran, des Khassaids et  toutes autres dévotions (chants religieux). Ensuite vient la dimension festive communément appelée «Berndèèl». Qui consiste à donner à manger aux pèlerins.

A propos Ahmaa Fall 12297 Articles
Ahma Fall : Je suis particulièrement intéressé par la science et la technologie,je publie des articles sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.Je publie aussi des infos concernant l’actualité digitale au sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.