Corruption dans l’Eau…Pourquoi Mansour Faye a-t-il pris les camions avant le contrat –

Corruption dans l’Eau…Pourquoi Mansour Faye a-t-il pris les camions avant le contrat

Des millions d’euros, des dons en nature distribués : Le scandale dans le contrat d’affermage de l’eau

La plainte que vient de déposer le Forum social sénégalais (FSS) en collaboration avec les organisations de la société civile intervenant dans le secteur de l’eau en France et à Bruxelles devant le Tribunal de Grande instance de Paris, au niveau de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) et de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), prouve encore que le processus d’appel d’offres pour l’attribution du contrat d’affermage de l’eau n’a pas encore révélé tous ses dessous.

Le FSS que dirige Mamadou Mignagne Diouf est convaincu de cas de « corruption », de « deal » dans le processus ayant abouti à la suite d’un appel d’offres à l’attribution du contrat d’affermage de l’eau à Suez. Ceci, au détriment de la Sénégalaise des eaux (SDE) qui détenait ce contrat depuis 1996. M. Mamadou Mignane Diouf justifie ces plaintes devant le Tribunal de Paris ainsi qu’au niveau de l’OFNAC et de l’ARMP par cette gaffe commise par le Directeur général de Suez qui a soutenu que le groupe français a dépensé beaucoup de millions d’euros dans l’appel d’offres pour l’attribution du contrat d’affermage de l’eau. Faudrait-il faire remarquer qu’avant cette sortie du Directeur général que dénonce le FSS, l’attribution de ce contrat en octobre 2018 à Suez, avait soulevé le tollé au Sénégal.

Des zones d’ombre, il n’en manque dans ce dossier. Du reste, Mamadou Mignagne Diouf appuie : « En plus de dons de voitures annoncées, il y a eu plein d’autres choses dans ce processus ». L’on se souvient que dans un article publié par le journal satirique français Canard enchaîné réputé pour sa rigueur dans le traitement de l’information, que cinq camions à benne tasseuse pour le ramassage des ordures avaient été offerts par Suez à la mairie de Saint-Louis dirigée par M. Mansour Faye qui était le ministre de l’Hydraulique qui a piloté le dossier d’attribution du contrat d’affermage de l’eau.

Ce don de cinq camions à benne tasseuse qualifiés de « vieux de 15 ans, en fin de vie, à la demande de la municipalité de Saint-Louis » intervenait des mois avant l’appel d’offres pour le contrat d’affermage de l’eau. Autre révélation troublante toujours dans cette affaire. Cette fois-ci, c’est Jeune Afrique qui révélait, alors que la SDE avait déposé un recours au niveau de l’ARMP, avant même que celle-ci ne se prononce, Mansour Faye avait fait une sortie pour dire « être en mesure de confirmer » le choix de Suez pour assurer la gestion de service public de production et distribution d’eau potable dans les centres urbains.

Le dossier d’attribution du contrat d’affermage de l’eau se trouve actuellement entre les mains de la Cour suprême qui a été saisie par la SDE, après que le ministère de l’Hydraulique eut confirmé Suez. Seulement, au vu des éléments qui relancent la polémique sur cette affaire, il importe pour ne pas que l’on assiste à ce qui pourrait être l’un des plus gros scandales sous l’ère du Président Macky Sall qu’une enquête soit ouverte sur cette affaire.

S’il s’avère des cas de corruption dans ce dossier, rien ne pourrait empêcher le Procureur de la République à s’autosaisir dans cette affaire et à ouvrir une enquête. L’OFNAC également, doit profiter qu’elle a été saisie d’une plainte par le FSS pour ouvrir une enquête et faire un rapport qui sera rendu public. Au moment où se tient le dialogue national, et sans aucun doute, les questions sur la transparence figureront parmi celles à être au cœur des débats, il convient de faire toute la lumière sur cette affaire.

L’Assemblée nationale très prompte à mettre sur pied une commission d’enquête qui, à une vitesse supersonique entame ses travaux pour faire la lumière sur l’affaire des 94 milliards de FCFA, est face à ses responsabilités.

Thiémokho BORE

A propos Honoré de Balzac 13194 Articles
Mamadou Seck : Rédacteur web et spécialiste des questions politiques et économiques, je suis passionné des analyses et études de la géopolitique sénégalaise et La Africaine.Je vous invite à visiter mes articles et réflexions qui touchent surtout l’actualité politique et judiciaire au Senegal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.