Copa del Rey : le Real Madrid ne gâche pas la première de Santiago Solari –

Copa del Rey : le Real Madrid ne gâche pas la première de Santiago Solari

Seulement trois jours après l’humiliation subie lors du Clasico face au FC Barcelone, le Real Madrid défait Melilla en seizième de finale de la Copa del Rey. Pour sa première à la tête des Merengues, Santiago Solari a enregistré une belle victoire, puisque les Merengues se sont imposés 4-0.

Une première très spéciale. Nommé entraîneur du Real Madrid lundi soir suite au licenciement de Julen Lopetegui, Santiago Solari dirigeait pour la première fois le club madrilène ce mercredi, avec au menu un seizième de finale de Copa del Rey face à Melilla, club de troisième division espagnole. Forcément, l’ancien entraîneur du Castilla avait à cœur de démarrer sur une bonne note, d’autant plus que les Merengues devaient se reprendre après la gifle du Clasico subie dimanche (1-5). Et pour sa première composition, le technicien espagnol décidait d’innover, en titularisant notamment un certain Vinicius Jr côté gauche, la première titularisation du Brésilien en équipe première. Solari faisait également tourner en lançant d’entrée des joueurs comme Odriozola, Javi Garcia ou encore Reguilon. Côté mélillien, Luis Carrion optait pour un 4-1-4-1 avec notamment le meilleur buteur du club (5 buts en 10 matches), Yacine Qasmi, à la pointe de l’attaque. Dès les premières minutes, les troupes de Santiago Solari posaient le pied sur le ballon et allumaient la première mèche.

Après avoir fait la différence côté gauche, Vinicius Jr servait Asensio dont la tentative était stoppée par Barrio (5e). Les Mélilliens ne se laissaient pas impressionner mais Igor Martinez, certainement en position de hors-jeu, croisait un peu trop sa frappe devant Navas (8e). Face aux hommes de Luis Carrion, plutôt joueurs, les Merengues mettaient du temps avant de se créer une nouvelle occasion. La frappe légèrement déviée de Lucas Vazquez était finalement sortie en corner par Barrio après une belle parade (23e). Les champions d’Europe poussaient et trouvaient la faille derrière. Lancé côté droit, Odriozola rentrait dans la surface et servait sur un plateau Benzema qui n’avait plus qu’à conclure cette action (28e, 0-1). Avec ce but d’avance, les Merengues jouaient un peu plus libérés mais Barrio sauvait encore les siens sur une tentative trop molle d’Asensio (37e) et une belle frappe de Vazquez en bout de course (39e). Mais juste avant la pause, le gardien espagnol s’inclinait une deuxième fois. Vincius Jr trouvait en effet Asensio d’un extérieur du pied et le numéro 20 madrilène marquait du pied gauche (45e+1, 0-2).

Vinicius Jr pas loin de son premier but

Au retour des vestiaires, les Merengues débarquaient sur la pelouse avec deux nouveaux visages puisqu’à la pause, Santiago Solari décidait de remplacer Benzema par Valverde et Ramos par Nacho. Les champions d’Europe ne changeaient pas pour autant leurs plans et conservaient le ballon. Après un centre dangereux de Martinez pour les locaux (54e), sorti par Navas et Nacho, les Merengues revenaient rapidement à la charge. Déjà important en première période, Barrio commençait son nouveau festival en sortant une tentative puissante de Ceballos (62e), avant de capter tranquillement une frappe de Llorente (64e). Le portier âgé de 31 ans détournait ensuite du bout des doigts le tir de Vinicius Jr sur sa barre transversale (72e). L’attaquant brésilien n’était donc pas loin de son premier but… De leur côté, les Mélilliens manquaient la réduction du score car Ruano voyait sa frappe croisée frôler le montant de Navas (73e). Un petit rappel donc pour les Merengues, mais sans conséquence, d’autant plus que le troisième but était inscrit quelques instants plus tard.

Après un léger cafouillage dans la surface et des tentatives d’Asensio et Reguilon, Odriozola surgissait devant le but pour catapulter le ballon au fond des filets, Barrio ayant pourtant réalisé deux belles parades juste avant (79e, 0-3). Malgré une frappe sur la barre, Vinicius Jr continuait son travail pour tenter de marquer son but. Suite à une belle accélération dans le couloir gauche, le joueur de 18 ans essayait encore de tromper la vigilance de Barrio mais sa tentative était déviée in extremis par Mahanan, auteur d’un bon retour (81e). En fin de partie, Santiago Solari continuait son turnover puisque le nouvel entraîneur du Real laissait sa chance à Cristo, qui remplaçait Asensio (83e). Un choix payant car dans le temps additionnel, le joueur de 21 ans reprenait victorieusement de la tête un centre d’Odriozola, auteur donc de deux passes décisives et un but ce soir (90e+2, 0-4). Pour la première de Santiago Solari, le Real Madrid s’imposait donc 4-0 et accédait au tour au suivant.

footmercato

A propos El capo 26709 Articles
Moussa Cissé : En tant que passionné de sociologie, je vous fais découvrir mes réflexions et études sur la vie des gens, je fais aussi des analyses sur les événements marquants de l’actualité au Senegal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.