Cette journaliste révèle en direct quelle est franc-m…

Cette journaliste révèle en direct quelle est franc-m…

La lettre envoyée par une loge maçonnique à certains élus francs-maçons priés de ne pas voter le projet de loi sur les visites domiciliaires faisait l’objet, mardi dernier, d’un débat .

Mardi dernier, Enmmanuelle Praet, la journaliste et chroniqueuse de RTL, avait révélé lors d’une émission sur Bel RTL être franc-maçonne et faire partie de la loge Droit Humain.

Sur le plateau de “C’est pas tous les jours dimanche”, elle est revenue sur les raisons de cette confidence inattendue.

La lettre envoyée par une loge maçonnique à certains élus francs-maçons priés de ne pas voter le projet de loi sur les visites domiciliaires faisait l’objet, mardi dernier, d’un débat dans l’émission “On refait le monde” sur Bel RTL.

Appelée à réagir, Emmanuelle Praet, a confié “faire partie de la franc-maçonnerie”. Une révélation “pas du tout prévue”. “J’ai évidemment mon avis sur le sujet qui était développé, en tant qu’être humain, que maçonne et que membre du Droit Humain.”

La journaliste a tenu à dévoiler son appartenance à la franc-maçonnerie par souci de transparence. “Lors de ce débat sur la franc-maçonnerie, j’étais face à deux chroniqueurs qui n’y connaissent pas grand-chose. Ils ont eu le mérite de le reconnaitre. En dévoilant que j’étais franc-maçonne, j’ai voulu faire comprendre aux auditeurs pourquoi j’avais cet avis-là. Ce n’était pas du tout pour faire le buzz.”

A propos yankhoba SANE 72205 Articles
Yankhoba Sané: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de l’APPEL (Association des professionnels de la presse en ligne au Senegal).Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.