Vol de numéraires: Les Amants de Saly Portudal risquent 3 ans de prison –

Vol de numéraires: Les Amants de Saly Portudal risquent 3 ans de prison

3 ans d’emprisonnement ferme, c’est ce que risquent Aminata Sèye et l’ancien policier Mamadou Moustapha Niass qui est aussi le père de son enfant, pour vol avec effraction commis la nuit, administration de substance nocive dans la boisson d’autrui, blanchiment de capitaux, usurpation de fonction, détention de chanvre indien. Comparaissant devant le juge des flagrants délits de Dakar, hier, Aminata Sèye, après avoir drogué le Français Alain Plache, avait volé ses 17 millions, en complicité avec son copain. Aminata Sèye et son copain, l’ancien policier Mamadou Moustapha Niass, risquent gros devant le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar, où ils ont été traduits  par le Français, Alain Plache qu’ils ont roulé dans la farine. Ils sont poursuivis pour vol avec effraction commis la nuit, administration de substance nocive dans la boisson d’autrui, blanchiment de capitaux et usurpation de fonction, détention de 120 grammes de chanvre indien. En effet, le plaignant, le Français Alain Plache, adore passer ses vacances au Sénégal, plus précisément au village de Ngaparou. Lié à Aminata Sèye qui le fréquente souvent, il va vivre un calvaire.

Courant janvier 2020, dans la nuit du 7 au 8, Aminata Sèye s’était rendue chez son ami Alain Plache à Ngaparou, avec deux canettes de Red Bull. A en croire Alain Plache, Aminata Sèye l’aurait drogué avant qu’il ne dorme profondément. Ainsi, la prévenue a profité de cette occasion pour ouvrir son armoire et emporter ses 17 millions de francs. C’est vers les coups de 5h du matin qu’il s’est réveillé et a vu sa chambre sens dessus-dessous. C’est dans ces circonstances qu’il a informé les gendarmes de Somone. «Personne ne peut accéder à ma chambre en mon absence. Après m’avoir drogué, elle a pris la clé de mon armoire et a volé mon argent. A mon réveil, ma tête était lourde comme une calebasse remplie», a-t-il soutenu.

Interrogée, Aminata Sèye a reconnu avoir subtilisé l’argent du Français. Mais, elle a catégoriquement réfuté la somme de 17 millions alléguée par le plaignant. Elle a déclaré avoir volé 4000 euros soit la somme de 2 millions 500 mille F. Aussi, elle jure n’avoir jamais drogué Alain Plache. Selon elle, le ressortissant français est tombé dans les bras de Morphée après avoir entretenu des relations sexuelles. Mais Alain Plache a réfuté ces propos. «Je n’ai jamais couché avec elle», a-t-il affirmé. Toujours dans ces explications, la prévenue soutient avoir quitté la chambre de Alain Plache vers 1h du matin pour se rendre à Guinaw-rail, chez son co-prévenu Moustapha, père de son enfant de 3 ans.

Pour disculper ce dernier, Aminata Sèye a affirmé qu’il n’était pas au courant du vol qu’elle a perpétré. «Je n’ai pas partagé l’argent avec Moustapha, car je craignais qu’il me pose des questions sur sa provenance», souligne-t-elle. Pour sa part, Mamadou Moustapha Niass s’est lavé à grande eau dans cette affaire de vol. Étant un ancien policier qui a été radié, il a confié qu’il ne savait pas que la mère de son enfant entretenait une quelconque relation avec la partie civile, encore moins qu’elle était partie le rencontrer ce jour-là.

Malgré leurs contestations, l’avocat d’Alain Plache, Me Ibrahima Mbengue, a plaidé qu’ils soient reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés. Sur ce, la robe noire a réclamé 20 millions à titre de dommages et intérêts. Le procureur a abondé dans le même sens et a sollicité que Aminata Sèye et Mamadou Moustapha Niass soient condamnés chacun à 3 ans de prison ferme. Mais, Me Abdoulaye Tall, dans sa plaidoirie, a demandé la relaxe de Mamadou Moustapha Niass parce que, dit-il, son client est cité injustement dans cette affaire. Ce, avant qu’il ne sollicite pour Aminata Sèye une application bienveillante de la loi. Délibéré le 24 février 2020.

A propos yankhoba SANE 80074 Articles
Yankhoba Sané: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de l’APPEL (Association des professionnels de la presse en ligne au Senegal).Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.