VIOLATION DE COUVRE-FEU, VIOLENCE À AGENT ET RÉBELLION - Daouda Thiaw fracture les doigts d’un gendarme et écope de 6 mois dont 15 jours ferme –

VIOLATION DE COUVRE-FEU, VIOLENCE À AGENT ET RÉBELLION – Daouda Thiaw fracture les doigts d’un gendarme et écope de 6 mois dont 15 jours ferme

Dakarposte est en mesure de révéler qu’hier, le tribunal des flagrants délits de Dakar a condamné Daouda Thiaw à une peine de 6 mois dont 15 jours de prison ferme. Reconnu coupable des délits de violation de couvre-feu, violence à agent de la force publique et rébellion, il a été arrêté, dimanche passé, vers 23 heures devant son domicile au quartier Mariste. Durant cette arrestation, il s’est battue avec le gendarme Yerim Diallo et lui a fracturé la phalange.

Quelle mouche a bien pu piquer Daouda Thiaw pour qu’il se comporte si violemment avec les forces de l’ordre ? DakarPoste se pose encore des questions. Mais ne comprend toujours pas. En plus de la violation du couvre-feu, le jeune Douada Thiaw, 27 ans,  a refusé d’être embarqué par le gendarme, Yerim Diallo. Le Pandore, qui l’a interpellé devant son domicile, s’est cogné à une forte résistance de sa part. Pis, il s’est battu avec l’agent et lui a même fracturé les doigts. Jugé, hier jeudi 27 mai 2020 par le tribunal des flagrants délits de Dakar, le bonhomme a été condamné à 6 mois dont 15 jours de prison ferme.

Sorti pour donner à manger au gardien 

Les faits se sont déroulés, dimanche dernier,  à Hann Mariste. Ce jour-là, Douada est sorti vers 23 heures pour servir le dîner au gardien du quartier. A son retour, il est tombé sur le véhicule de patrouille de la gendarmerie. Les agents l’ont interpellé pour violation de couvre-feu. En voulant l’acheminer à leur unité, le jeune s’est révolté contre le gendarme qui a voulu le forcer à entrer dans le véhicule. Suite a une altercation, Douada a fracturé la phalange de l’agent Yerim Diallo.

« J’ai refusé de monter dans la voiture. On s’est battu et je l’ai blessé »

A la barre, le prévenu a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Homme costaud au physique d’athlète, le prévenu s’est excusé devant le tribunal en demandant  la clémence du juge. Il s’explique : «Je suis sorti pour donner à manger au gardien. A mon retour, on m’a interpellé. L’agent m’a demandé de monter dans la voiture. J’ai refusé. Il m’a forcé. Je me suis révolté contre lui. Il y’a eu un altercation. Je l’ai blessé. Je regrette, je ne sais pas pour j’ai agi de la sorte. Je sollicite votre clémence>>, a-t-il regretté.

Le gendarme doit subir une intervention chirurgicale 

Or, Selon le procureur, Daouda avait soutenu face au enquêteurs qu’il était ivre. Ce qu’il a contesté à la barre. Dans son réquisitoire, le parquet a révélé que le gendarme, Yerim Diallo doit subir une intervention chirurgicale avant de requérir une peine de 6 mois ferme. Mes Abdy Nar Ndiaye et Baba Diop qui n’ont pas cautionné l’acte de leur client ont sollicité une application bienveillante de la loi pénale. Ce que le tribunal fera .

A propos Ibracadabra 15223 Articles
Ahma Fall : Je suis particulièrement intéressé par la science et la technologie,je publie des articles sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.Je publie aussi des infos concernant l’actualité digitale au sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*