USA: Toute la vérité sur les 5 explosifs envoyés à Obama et Hillary Clinton

USA: Toute la vérité sur les 5 explosifs envoyés à Obama et Hillary Clinton

Ce mercredi 24 Octobre, Cinq explosifs de fabrication artisanale ont été envoyés à plusieurs hauts responsables du Parti démocrate des Etats-Unis. Les principaux concernés étaient Barack Obama, Hillary Clinton et quelques autres responsables. Des bombes ont aussi été envoyées en direction des bureaux new-yorkais de CNN. Il faut dire qu’elles étaient adressées spécifiquement à plusieurs personnalités hostiles à la politique de Donald Trump.

La chaîne CNN qui critique régulièrement  le président américain a également été ciblée. Ces incidents interviennent deux jours après avoir retrouvé une bombe artisanale chez le financier George Soros, un autre responsable du Parti démocrate.

C’est dans la boîte aux lettres du milliardaire progressiste George Soros que la bombe artisanale a été retrouvée lundi dernier. La bombe avait été emballée dans un colis. D’autres colis contenant les mêmes engins explosifs ont été adressés à Barack Obama et à Hillary Clinton suivant le même procédé. Mais ils ont été interceptés avant d’atteindre leurs domiciles.

Ce mercredi, le gouverneur démocrate de l’Etat de New York Andrew Cuomo a fait savoir qu’un engin suspect avait été envoyé à son bureau new-yorkais. Selon la police de Floride, un colis suspect a été découvert près du bureau du démocrate Debbie Wasserman Schultz. Les médias américains indiquent que d’autres colis ont été adressés à l’ancien ministre de la Justice d’Obama, Eric Holder, et à la parlementaire démocrate Maxine Waters.

Dans les locaux de CNN, les colis retrouvés contenaient un «engin explosif fonctionnel» et de la poudre blanche. Selon les médias, la bombe artisanale  était constituée d’un tuyau d’une dizaine de centimètres de long, enveloppée dans du scotch noir, relié à des fils électriques et à un détonateur. Le FBI a confirmé que les cinq petits paquets jaunes destinés à Soros, Clinton, Obama, Holder et Brennan étaient «d’apparence similaire» et portaient plusieurs timbres avec une même adresse d’expéditeur:

Pour l’instant, aucune revendication n’a été faite. Mais le responsable du bureau antiterroriste du FBI à New York, Bryan Paarmann, a indiqué qu’il s’agissait d’envois coordonnés par «un ou plusieurs individus». Ces actes ont été qualifiés de «terrorisme» intérieur par plusieurs responsables du parti démocrate, à moins de deux semaines des élections de mi-mandat.

 

Crédit photo: Washington Times

A propos El capo 27438 Articles
Moussa Cissé : En tant que passionné de sociologie, je vous fais découvrir mes réflexions et études sur la vie des gens, je fais aussi des analyses sur les événements marquants de l’actualité au Senegal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.