Un autre immeuble des héritiers de Feu Ben Bass Diagne saisi et acheté par… à 180 millions –

Un autre immeuble des héritiers de Feu Ben Bass Diagne saisi et acheté par… à 180 millions

VENTE PAR EXPROPRIATION FORCEE: Un autre immeuble des héritiers de Feu Ben Bass Diagne saisi et acheté par Locafrique à 180 millions

Un à un, les biens légués par Feu Ibrahima Diagne Ben Bass échappent à ses héritiers. Après l’immeuble abritant les locaux de la radio-télévision Rdv, un autre immeuble de 560 mètres carrés, sis aux Hlm 1, a été vendu, mardi dernier, devant le juge des criées. L’immeuble a été adjugé à la société Locafrique Sa au prix de 180 millions de francs.

Les choses vont de mal en pis pour les héritiers de Feu Ibrahima Diagne Ben Bass. Après la vente du bâtiment abritant les locaux de la radio-télévision Rdv, un autre bâtiment qui appartenait à ce monument de la presse et de la communication au Sénégal, a été vendu. Il s’agit, comme l’avait révélé le journal «Les Echos», du lot numéro 15 du titre foncier 2212/GR sis à Dakar, rue 14 prolongée, Sodida Hlm 1. Cet immeuble, d’une superficie de 560 mètres carrés, est composé de bureaux, d’un garage et de magasins. L’immeuble, mis à prix pour 90 millions de francs, a été acheté par la société Locafrique Sa, la seule société qui s’est présentée devant le juge des criées. Il lui a été adjugé à 180 millions de nos francs, en dehors des frais qui s’élèvent à 678.932 F.
En fait, c’est la société Locafrique Sa, qui a elle-même saisi l’immeuble pour le mettre en vente devant le juge des criées. En juillet dernier, la société «Expo Carrefour Afrique», plus connue sous le nom de Excaf Telecom, débitrice de la société «Compagnie ouest-africaine de Crédit-bail-Locafrique» dite Locafrique Sa, avait sollicité du juge des criées un délai d’un mois afin de solder. Le délai lui a été donc accordé. Mais, manifestement, les héritiers de Feu Ben Bass, en l’occurrence Ibrahima Yérim, Ismaël Khaliloulaye Issac Ousmane, Jupiter Mame Abdoulaye Seyni, fatou Ndiaye Biguet, Marième Louise, Mame Sarr Aïda Palmyr, Boubacar Hamidou Rahman Rahim et Sidy Oumar Massar Diagne, qui ont été pris en qualité de cautions hypothécaires, n’ont pas pu solder le montant dû par la société Excaf à Locafrique Sa. Du coup, mardi dernier, le juge a procédé à la vente aux enchères publiques de l’immeuble.
Un autre coup dur pour cette famille, qui a assisté impuissante à la mise en vente aux enchères publiques de ce grand bâtiment, sis aux Hlm Sodida et qui abrite la radio-télévision Rdv, la Dtv, Soxna Fm….
Et comme si cela ne suffisait pas, la société Atps, spécialisée dans la distribution de décodeurs, a gagné contre Excaf une procédure judiciaire, devant le juge d’appel, pour plus d’un milliard de francs. Pour procéder à l’exécution de cette décision, une autre procédure de vente aux enchères publiques d’immeubles appartenant aux héritiers de feu Ben Bass Diagne se profile à l’horizon.

Alassane DRAME

jotaay.net

A propos Ahmaa Fall 14284 Articles
Ahma Fall : Je suis particulièrement intéressé par la science et la technologie,je publie des articles sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.Je publie aussi des infos concernant l’actualité digitale au sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.