TOUBA : Pour une affaire de viol, un vieux de 67 ans soumis à des tests ADN –

TOUBA : Pour une affaire de viol, un vieux de 67 ans soumis à des tests ADN

Âgé de soixante-sept ans, le vieux Cheikh Diouf Mbaye, domicilié à Touba, risque gros. Il a comparu ce jeudi devant le tribunal des flagrants délits de Diourbel pour répondre d’une accusation de viol sur une déficiente mentale.

 

Mbaye est accusée d’avoir entretenu à plusieurs reprises des relations sexuelles avec sa présumée victime. Il réfute les accusations, jurant n’avoir jamais touché à un seul cheveu de la gamine.

 

D’après l’accusé, toute cette histoire n’est pas seulement le fruit de l’imagination de K. Diouf (onze ans), mais plutôt un manifeste cabale montée par ses voisins, les parents de la fillette, pour lui attirer des ennuis.

Pourtant, la gamine qui a décrit exactement l’intérieur de la chambre à coucher de l’accusé, a encore désigné du doigt le vieux comme étant son violeur. Mais le procès n’est pas allé à son terme. La raison : Cheikh Mbaye Ndiaye a sollicité des tests ADN pour déterminer la paternité du bébé que porte la fillette de onze ans.

Avec le consentement des différentes parties, le tribunal des flagrants délits de Diourbel a ordonné des tests ADN, et renvoyer l’affaire au 03 décembre pour permettre au laboratoire désigné de livrer ses conclusions.

Seneweb

A propos El capo 27684 Articles
Moussa Cissé : En tant que passionné de sociologie, je vous fais découvrir mes réflexions et études sur la vie des gens, je fais aussi des analyses sur les événements marquants de l’actualité au Senegal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.