TOUBA: Cheikh Amar accusé d'avoir escroqué plusieurs chefs religieux –

TOUBA: Cheikh Amar accusé d’avoir escroqué plusieurs chefs religieux

 

 

 

 

Entre Serigne Ahma Mbacké Ibn Serigne Mourtada et l’homme d’affaires Cheikh Amar, le torchon brûle. Le Mbacké-Mbacké, à travers un communiqué rendu public, a osé ouvertement accuser le patron de Tse d’avoir escroqué Serigne Mourtada Mbacké Ibn Khadim Rassoul.  » En ma qualité de fils de Serigne Mourtada, dit-il,  je peux vous révéler qu’il a escroqué mon père d’une importante somme d’argent. Ce dernier lui avait commandé des bus et il ne les a jamais livrés  ». Le Mbacké-Mbacké qui ne fléchit pas dans son réquisitoire, d’ajouter que  » tout le monde  sait aussi que Serigne  Saliou lui avait remis un milliard de Francs CFA  pour  acheter des tracteurs. Il ( Cheikh Amar)  n’a  rien trouvé de mieux à faire que d’acheter des tracteurs chinois que le saint Homme n’a jamais pu  utiliser.  »

Serigne Ahma Mbacké qui tenait à mettre en garde des proches de Cheikh Amar qu’il traite  » d’affidés  » , les invitant à clore le débat au risque de l’obliger  à dire tout ce qu’il sait sur  l’homme, signale être en possession de beaucoup d’éléments compromettants à l’encontre de ce dernier. Pour le moment, il dira se garder de les dévoiler. Il considère cette sortie comme  »  un avertissement, une leçon à retenir.  »

Franchi ce cap, l’homme d’affaires   » aura, confie-t-il, du mal à regarder les Sénégalais…  »

A propos yankhoba SANE 72211 Articles
Yankhoba Sané: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de l’APPEL (Association des professionnels de la presse en ligne au Senegal).Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.