Soyons notre pays: Le Sénégal est malade de tous ses cadres techniques et juridiques de tous les ordres(Monsieur Mamadou Diagne) –

Soyons notre pays: Le Sénégal est malade de tous ses cadres techniques et juridiques de tous les ordres(Monsieur Mamadou Diagne)

SOIGONS LE SENEGAL

Le Sénégal est malade de tous ses cadres techniques et juridiques de tous les ordres

LE DROIT EST LA SCIENCE DES TORDUS !
SELON MOI ET J’ASSUME
J’ai eu un collègue, doyen et ami aujourd’hui décédé, qui a chaque fois que mon cousin Feu Me Moustapha DIOP passait au bureau il lui disait << Avocathie à la courbe >> là-dessus tout le monde se marrait, nous étions à la fin des années 80.
Mon propos est motivé par un article signe par Monsieur Mamadou DIALLO juriste spécialisé en Droits Humains Doctorant à L’UCAD paru dans le site DAKARACTU cet homme s’évertue à défendre
Monsieur Le Ministre de l’environnement qui a commis un acte indécent en s’octroyant des animaux sauvages extrait de la réserve de faune de Ferlo Nord dans le département de Ranérou.
Monsieur Diallo comme un poisson dans l’eau a invoqué moult conventions signées par l’état du Sénégal avec des artifices juridiques à foison.
Monsieur soutient que Le domaine de Mr SALL rempli les conditions requises pour accueillir ces pauvres oryx qui ont fini de succomber.
Je reprends ci-joint en copie colle un extrait du texte de Mr l’avocat du Ministre
Alors, comme la loi permet à tout citoyen qui remplit les conditions d’accueil et de préservation, de disposer de ces espèces, en vue de leur repeuplement, pourquoi vouloir exclure certaines personnes, du seul fait de la fonction qu’elles occupent, encore qu’aucune incompatibilité liée à cette fonction n’ait été relevée. Alors, où se situe le problème ?
Où est la décence et l’éthique puisque Mr le Président de la République l’a investi de la charge de la gestion de ce domaine de la vie publique il devrait servir et non se servir. Sur ce j’ai pitié de vos étudiants à qui vous ne risquait pas de transmettre la bonne graine.
Sachez-vous indigner tous les textes que vous avez étalé n’autorise l’attitude de votre protégé, pour un enseignant la rigueur et le sens du bien commun ne semblent pas être votre tasse de café.
Aussi pour prouver que votre protégé est conforme il faudrait prouver que sa demande est antérieure à sa prise de fonction au ministère de l’environnement.
Je peux jurer vous comme lui ne connaissait pas l’existence de ces bêtes et donc c’est à la suite de sa nomination que Monsieur a eu connaissance comme normalement de l’étendue de ses responsabilités.
Mr DIALLO personnellement j’ai eu la chance que depuis 1992 pour raisons professionnelles j’ai eu à arpenter le Parc de Niokolo koba pour y installer un réseau de télécommunications intégré sur recommandation expresse de l’UNESCO pour l’autorisation de la traversée de la route Dialakoto Kedougou afin que les gardes faunes puissent assurer la police de route.
Ainsi Dienoudiala, Niokolo, Mako et Simenti me furent familiers. Ma curiosité intellectuelle m’a poussé à apprendre sur la gestion du parc de certains aspects de la faune.
Bien plu tard un responsable garde faune avec qui je me suis lié d’amitié fut affecté à Ranérou et en Novembre 2011 je me suis rendu en visite dans sa réserve de faune du Ferlo Nord et avec lui je me suis rendu jusqu’à KATANE dans lieu où ces ORYX ont été réintégrés voir photos ci-joint.
Tandis que Mr Diallo comme tous les bons sénégalais est dans les textes et conventions qui ont toutes étés signées par notre beau pays et ne sont jamais appliquées ce qui fait de nous le dernier de la classe des pays de l’ex AOF au vu de ce que la nature nous a octroyé comme potentiel sur tout depuis 1988.
Et puis mon âge et mon expérience me permettent de vous tenir la dragée haute car comme précédemment je vous défie de prouver que vous n’êtes jamais intéresse à cet aspect de la vie. Avez-vous visité le Parc de Niokolo ou bien la réserve de Ranérou Katane et surement vous parlez de choses que vous ignorez.
Pour démontrer que même la direction des parcs nationaux s’ils ont été complices ou bien ont subit des pressions de leur supérieur hiérarchique temporaire (puisqu’un ministre n’est que de passage) or eux sont des fonctionnaires qui ont intégrés un corps avec au préalable une certaine formation professionnelle ce faisant ils sont obligés de faire honneur au corps et se faire respecter par leurs subordonnés.
Cela s’appelle rigueur professionnelle, et loyauté à la nation.
Monsieur le Directeur des Parcs Nationaux sait parfaitement que rien que le facteur climat des Niayes où se trouve Bambilor est motif de refus pour l’instruction de ce dossier.
Je voudrais vous montrer en exemple l’incidence de ce genre de comportement léger devant une autorité politique fut il Mr le Président de la République :
En 2005 Le Président WADE a émis l’idée de creuser la Brèche de St Louis sur la Langue de Barbarie et aucun Ingénieur ne s’est opposé à lui non pas en lui disant un non catégorique mais en l’informant de ce que ce genre de travail nécessite des prérequis techniques et il est hors de question de creuser du sable pour faire passer une crue de fleuve, quitte à démissionner sur place en honorant son diplôme et son honneur.
Jusqu’à la fin des temps les dégâts se propagent de jours en jours et aucune esquisse de solution ‘n’est envisagée. Une ouverture de 5 mètres se mesure aujourd’hui en Km avec les morts de piroguiers par centaines.
Ce Président a fait son temps et ceux-là qui avaient dit oui et qui avaient exécuté cette basse œuvre rasent les murs et n’iront jamais sur un plateau de télévision pour en revendiquer la paternité
Mr DIALLO a évoqué d’autres transfert pour des réserves privées sans citer un seul exemple, peut être pour cacher l’identité de ces personnes, c’est en soit encore une grave erreur de votre part car vous citez écrit que ces animaux sont propriété de l’état et ne peuvent être l’objet d’aucune cession ou transaction de ce fait tout individu qui détient un bien public doit être identifié afin moi citoyen que je puisse aller observer ces animaux car il ne peut l’interdire puisque n’étant pas sa propriété.
Quand je me rendais à Ranérou en novembre 2011 seul 111 Km étaient bitumée après LINGUERE et Dieu sait que j’ai avalé de la poussière comme les photos jointes vont le prouver et donc les ORYX étant des animaux sauvages j’ai jugé de ce qu’il leur faut en surface pour pouvoir évoluer correctement.
Si Mr Abdou Karim SALL dispose dans la Zone de Bambilor de surface pour atteindre 1Km carré pour pouvoir accueillir ces bêtes il y a lieu aussi d’ouvrir un autre dossier pour connaitre la date et les conditions d’acquisition de ce terrain.
Il faut ce système en place change car les hommes politiques investis de charges publiques doivent savoir qu’ils ne sont pas au-dessus des lois et qu’ils doivent observer la plus grande rigueur et le sérieux dans les actes qu’ils posent tous les jours.
Le monde étant devenu ce village planétaire ils n’impressionnent plus les citoyens, car nous ne sommes plus en 1965 nous étions adolescents, Le Président SENGHOR était entouré d’un mythe au point que l’on disait que Senghor avant qu’il ne mange il donnait un peu de la nourriture à un pauvre chien et observait sa réaction avant de prendre son repas, c’était l’imaginaire populaire.
Maintenant nous avons vu Abdou DIOUF arriver au pouvoir et son opposition avec Me WADE que le Journal satirique << CAFARD LIBERE avait décrit comme un feuilleton autour d’un Fauteuil (Présidentiel) puis arrive mars 2000 et le départ de DIOUF, puis BAYI LENE GORGUI MOU LIGUEYE est arrivé et à partir de 2007 on a commencé à parler que de succession jusqu’au 23 Mars 2011 puis arrive mars 2012 avec l’élection de Macky SALL.
Tout ceci pour dire que les hommes publics n’impressionnent plus personne et pour cause la circulation de l’information et l’éveil des consciences fait qu’ils doivent être toujours prêt à se défendre et de ce fait surveiller et penser aux actes qu’ils posent tous les jours que Dieu fait.
Le Président de la République qui est son patron et qui lui aussi est un spécialiste hors pair du reniement de parole est observé de très près quant à l’issue que connaitra cette affaire au tribunal de l’opinion publique.
Pour dire vrai SEULE la réserve privée de BANDIA est censée remplir sans enquête aucune les conditions pour un transfèrement de ces oryx car leur compétence en la matière n’est plus à démontrer.
Ensuite il y a plus près la réserve de faune de FERLO du SUD qui est à repeupler.
Evidement le parc mère de Niokolo Koba qui lui aussi est vachement attaque par les feux de brousse allumés à dessin par les braconniers qui fait le couvert végétal en tout cas aux abords de la route Dialakoto kédoudou est très éparse
SOYONS SERIEUX ON NE PEUT DE GERER DES ORYX DANS UN OU DEUX HECTARES.
Pourquoi la Direction des Parcs qui gère celui de HANN n’en a pas importé ici près, ils savent pertinemment que cela est impossible.
Je parle de ce que je sais et non de textes et de conventions, j’ai passé la nuit dans le parc à 5 Km du Campement de Niokolo en me rendant à Kédougou le 24 février passé et j’ai traversé un brasier de feu de brousse sur une distance de 10 Km au moins et j’ai pris des photos pour immortaliser cette agression contre la nature.
DEMAIN IL FERA UN AUTRE JOUR, CERTAINS DEVRONT REPONDRE DE LEURS ACTES TOUT D’ABORD ICI BAS ET OUTRE TOMBE DEVANT ALLAH SWT.
CE DEMAIN N’EST PLUS TRES LOIN.
PENSEZ A FRANCOIS FILLON POUR L’EXEMPLE!!!
Mamadou DIAGNE
Technicien en Télécommunications à la retraite
[email protected]
Tel 77 637 22 20

A propos N.A.S 29901 Articles
Moussa Cissé : En tant que passionné de sociologie, je vous fais découvrir mes réflexions et études sur la vie des gens, je fais aussi des analyses sur les événements marquants de l’actualité au Senegal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*