Scandale Au Ministère De L’environnement…Abdou Karim Sall Nettoie Et Fait La Place À Ses Militants –

Scandale Au Ministère De L’environnement…Abdou Karim Sall Nettoie Et Fait La Place À Ses Militants

Après le scandale des 500 millions qui ont été dénoncés dans le cadre de la sensibilisation des populations après le vote de la loi interdisant les sachets plastiques, le ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD) dirigé par Abdou Karim Sall fait face à un autre scandale qui cette fois vise le DAGE du ministère de l’Environnement qui est accusé dans une sombre gestion du restaurant dudit ministère. Et selon les « rumeurs » du ministère, le ministre aurait voulu confier ce restaurant à un militant de Mbao (fief politique du ministre)…

MEDD : La Gestion du restaurant divise le DAGE et la Responsable

« Quand un politicien te donne quelque chose ne t’en réjouis pas, il l’a pris à une brave personne », cette expression à tout son sens dans le Sénégal d’aujourd’hui. Des travailleurs au ministère de l’environnement et du développement durable (MEDD) ne diront pas le contraire.

Après les cascades de démission et le scandale des 500 millions, un autre fait vient encore troubler la quiétude au sein du ministère de Abdou Karim Sall. En effet la gestion du restaurant situé au sein du MEDD oppose la gestionnaire du restaurant du ministère et le directeur de l’administration général et de l’équipement (DAGE), Malick Sarr.

La plaignante qui s’est confiée à Xibaaru raconte ses déboires. « Selon le Dage, le ministre voulait que je travaille avec un ancien militaire spécialisé dans le secteur de la restauration, je lui ai répondu que j’avais bien pris note de la proposition mais comme j’ai déjà démarré mon activité, c’est impossible de m’associer avec quelqu’un. Mais une chose était possible : comme parfois j’ai des collations, cocktails et autres au ministère, et que je renforçais pour ces occasions mon personnel, je pourrais le prendre comme extra durant ces occasions et je lui ai même demandé le CV de Mr et il me l’avait même promis chose qu’il n’a pas fait depuis ce jour », raconte-t-elle.

Ce NON va lui coûter cher, car selon elle, c’est depuis ce jour que ses déboires ont commencé. « Depuis ce jour Malick Sarr a commencé à saboter mon travail, quand il y avait des évènements, il m’avertissait moins de 24 h pour que je loupe les choses. Pire, encore il est allé jusqu’à refuser de me payer normalement les factures mensuelles que le cabinet du ministre consommait pour handicaper mon travail et ça c’est depuis novembre 2019. Il a failli que j’arrête l’abonnement pour qu’il m’envoie 300.000 Fcfa en me disant da ‘’ngay fipou’’ (Ndlr : tu te révoltes) », confie la plaignante.

Le 27 février 2020, on lui a notifié que la gestion du restaurant devait être confié à un Gie et par conséquent elle devait arrêter son travail la fin du mois.

Pis, selon elle, avec l’arrivée de la Covid-19, le DAGE a profité de la pandémie pour lui envoyer une note de service datée du 28 Mai 2020 lui demandant de fermer le restaurant, chose qu’elle a faite. (Document ci-dessous)

environnement

Le 4 Juin Malick Sarr lui a, de nouveau, envoyé une autre note de service pour lui demander de restituer les clés du restaurant.

environnement

Selon la gestionnaire, toutes ces manigances, c’était pour lui faire quitter les lieux afin qu’il puisse donner la place aux partisans du ministre Abdou Karim Sall venus de Mbao.

La version du DAGE

Joint au téléphone, le Dage du ministère de l’environnement, Malick Sarr, botte en touche toutes ses accusations et avance que la dame en question n’avait pas de contrat qui la lie avec le ministère. Mais une version démentie aussitôt.

Sur la question du contrat, la plaignante est formelle : « j’ai pris le restaurant par transfert de gérance devant l’ancien DAGE, Abdoulaye Guèye, appelé à d’autres fonctions. Car je ne vais pas investir mon argent de façon aveugle », renseigne la dame.

La plaignante a décidé d’ester l’affaire en justice. Mais la question qui se pose s’est comment le ministre Abdou Karim Sall a pu ignorer tout ce remue-ménage au sein de son ministère tout en sachant que la dame l’a sollicité mainte fois pour lui expliquer le problème ?

 

A propos Honoré de Balzac 15448 Articles
Honoré De Balzac Rédacteur web et spécialiste des questions politiques et économiques, je suis passionné des analyses et études de la géopolitique sénégalaise et La Africaine.Je vous invite à visiter mes articles et réflexions qui touchent surtout l’actualité politique et judiciaire au Senegal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*