Révélation d’un spécialiste : Sur 100 enfants consultés, 70 naissent avec deux s£xes différents

Révélation d’un spécialiste : Sur 100 enfants consultés, 70 naissent avec deux s£xes différents

Les anomalies du développement sexuel chez les enfants prennent de l’importance dans notre pays. C’est ce que renseigne le Pr Gabriel Ngom, président de la Société sénégalaise de chirurgie pédiatrique (Sosechip) dont le congrès s’est ouvert aujourd’hui à Dakar.
Ce dernier note que, sur 100 enfants consultés, les 70 ont deux sexes différents. D’où son invite faite aux parents de prendre le soin de regarder cette région parce que quand le diagnostic n’est pas fait très tôt, la prise en charge pose problème. Car, souvent ce sont des enfants qui vont ressembler à une fille alors qu’ils sont des garçons. «Il faut faire des diagnostics à la naissance et suivre des traitements avant que l’enfant ne sache qui il est. S’il y a une anomalie, il faut aller consulter un chirurgien, un pédiatre ou un spécialiste pour savoir ce qu’il y a lieu de faire avant que cela ne soit trop tard», conseille-t-il.

A propos El capo 27465 Articles
Moussa Cissé : En tant que passionné de sociologie, je vous fais découvrir mes réflexions et études sur la vie des gens, je fais aussi des analyses sur les événements marquants de l’actualité au Senegal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.