Procès Karim Wade: Les avocats de l’Etat devront se partager la somme de … milliards… –

Procès Karim Wade: Les avocats de l’Etat devront se partager la somme de … milliards…

Dix (10) milliards F Cfa, c’est la somme que devraient se partager les avocats de l’Etat. Leurs menaces ne seraient pas tombées dans l’oreille d’un sourd. En effet, ces derniers qui représentaient l’État, lors du procès de Karim Wade pour enrichissement illicite, étaient montés au créneau pour réclamant leur dû. Ainsi, selon des sources de nos confrères de Actusen, ils auraient été reçus au Palais pour arrangement. 

« Si le peuple apprend que vous avez touché 20%, il ne vous le pardonnera jamais, vous l’aurez à dos, jusqu’à la fin de vos jours. L’Etat ne saurait dépasser la barre des 2%« , propos du Président Macky Sall, lors d’une réunion au Palais avec ces avocats, avec un brin d’humour. 

L’Etat du Sénégal avait annoncé avoir recouvré 50 milliards F Cfa, à l’époque, sur les biens supposés mal acquis de Karim Wade. Et les avocats de l’Etat devaient percevoir 10 milliards F Cfa. Soit les 2% du montant recouvré. Evidemment, si l’Etat ne revient pas sur sa promesse il y a quelques mois.

La note que l’Etat allait payer, aurait dû être plus salée, toujours selon nos confrères car, dans un premier temps, il a été question que les Avocats aient 20% du montant recouvré, après une condamnation de l’ancien ministre d’Etat par ailleurs fils de Me Abdoulaye Wade, ex-Président de la République. C’est presque une règle basique que les Avocats perçoivent entre 20 et 25%, dans ce genre de dossiers, commente un interlocuteur.

Ainsi, la source de préciser que ce serait lors d’une réunion au Palais de la République, et à laquelle ont pris part les Avocats de l’Etat, le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, l’Agent judiciaire de l’Etat, Antoine Diome, que Macky Sall leur a clairement signifié qu’il ne saurait cautionner que les honoraires des Conseils puissent être fixés à 20% du montant des biens recouvrés.

C’est ainsi que la réunion prendra fin, avec, évidemment, l’engagement de l’Etat de mettre la main à la poche, pour verser les émoluments aux Avocats. Mais plus les semaines passaient, plus l’Etat s’emmurait dans un silence assourdissant. Las d’attendre, les Avocats menacent, dans la foulée, de s’adresser à la presse, selon toujours nos confrères. Mais cette initiative va vite être étouffée dans l’œuf par l’Etat qui aurait indiqué aux Avocats que s’ils parlaient aux journalistes, cela pourrait retarder davantage le paiement de leurs honoraires.

Toutefois, la lancinante question qu’il faille se poser est de savoir si, réellement, l’Etat a bel et bien recouvré les 50 milliards f cfa, comme l’a indiqué, à maintes fois, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux. Pourquoi peine-t-il toujours à payer les honoraires de ses Conseils ? Difficile de répondre à cette question qui garde tout son pesant d’or. D’autant que, du côté des anciens tenants du Pouvoir, l’Etat n’a pas recouvré le montant des fonds avancés.

Avec Actusen

A propos yankhoba SANE 81793 Articles
Yankhoba SANE: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de L'Anpels (Association nationale des professionnels de la presse en ligne au Sénégal). Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*