Pape Aliou Fall aurait choisi comme premier ndiéké (première marraine) Binta Camara. –

Pape Aliou Fall aurait choisi comme premier ndiéké (première marraine) Binta Camara.

Le présumé meurtrier de Binta Camara a été arrêté par la police de Tamba, ce lundi, vers 15 heures, chez Malal Camara, père de la victime. Pape Alioune Fall, 33 ans, proche de la famille, a avoué son crime.

Comment a-t-il pu commettre cet acte ignoble ? Quel est le mobile du crime ? Comment, après avoir tué, s’affaire-t-il, avec un calme imperturbable, aux préparatifs des obsèques ? Des questions qui taraudent encore les esprits. On a beau se creuser la tête dans l’entourage de la famille, on ne trouve toujours pas les bonnes réponses. Du moins , on les ose pas. Et pour cause !

La défunte et son meurtrier étaient si proches, si complices; qu’on n’ose imaginer un tel scénario. Ouvrez le ban : Pape Aliou Fall aurait choisi comme premier ndiéké (première marraine) Binta Camara. Malal Camara, père de la victime, et Pape Aliou Fall, militent dans le même parti. De manière triviale, Aliou est le garçon de course du Dg Malal. Fermez le ban !

Sur les circonstances du drame, on retiendra qu’au moment des faits, les parents de Binta étaient absents : le père à Dakar, la mère en Chine. Autre circonstance favorisant cette cruelle destinée : le vigile, préposé à la sécurité des lieux, était parti chercher du pain pour la coupure du jeûne. La victime venait juste de regagner la maison, après une journée de gestion du commerce maternel.

C’est dans ce calme plat, ce silence de cimetière, comme dirait le poète, que Pape Aliou Fall, le voisin qui n’a de sens interdit dans les lieux, a commis, sans sourciller, son forfait.

De l’info qui distille la disparition du million et demi de la victime, d’aucuns ont lié le crime à un vol qui a mal tourné. Mais d’autres osent parler de crime passionnel. Pape Aliou Fall aimait-il en secret Binta Camara ? A-t-il été pris d’une fringale sexuelle qu’il a voulu assouvir ?

Pour que nul n’en ignore, vivement les conclusions de l’enquête …

Pour rappel, Bineta Camara, fille du Directeur général de l’Agence de développement local (Adl), a été tuée, samedi, chez ses parents à Tamba. Elle n’a pas été violée, assure son père, à la lecture du certificat de genre de mort délivré, lundi, par le médecin légiste.

L’inhumation est prévue aujourd’hui, à 10 heures, au cimetière de Saré Nguile

A propos Alex SOW 3939 Articles
Alex Sow :Rédacteur web et spécialiste de la lutte sénégalaise, je fais des chroniques sport et sur les combats de lutte

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.