Opposition sénégalaise : Qui est le troisième « Homme » ? –
ankara escort
Türk Porno
denizli escort izmir escort izmir escort izmir escort izmir escort izmir escort

Opposition sénégalaise : Qui est le troisième « Homme » ?

L’opposition sénégalaise est plurielle mais deux figures incontestables ont émergé en son sein, Idrissa Seck et Ousmane Sonko. Mais en dehors de ces deux personnalités, un troisième « Homme » peut-il surgir de nulle part et rafler la mise au dernier moment ?

Idrissa Seck et Ousmane Sonko sont sans conteste les deux figures principales de l’opposition. C’est ce qu’ont décidés les sénégalais à l’issue de l’élection présidentielle. D’après les suffrages, Idrissa Seck est le premier opposant et Ousmane Sonko le deuxième. Ils sont ainsi, en principe, les mieux placés pour prétendre au fauteuil présidentiel. Mais qui est le troisième « Homme » ? Le troisième « larron » qui pourrait déjouer tous les pronostics et rafler la mise le moment venu. Oui, si l’on se fie au dernier scrutin, Issa Sall est le troisième homme et Madické Niang le quatrième. Mais, aujourd’hui la réalité est autre. Pr Issa Sall est au ban du parti de l’unité et du rassemblement (PUR) où il n’est plus en odeur de sainteté avec le guide des Moustarchdines et Me Madické Niang a quitté le terrain politique respectant ainsi les directives du Khalif général des Mourides. Donc, même si la politique a ses soubresauts et ses imprévus, ces deux personnalités ne peuvent pas à l’état actuel prétendre à grand chose. Donc, le troisième homme est à chercher ailleurs au niveau de ceux qui n’ont pas participé à l’élection présidentielle. Khalifa Sall et Karim Wade, évidemment. L’ancien maire de Dakar est habitué des combats et rompus aux calculs politiciens. Son parcours lui taille une légitimité pour prétendre à la stature de troisième « Homme » tout comme Karim Wade, ancien tout puissant ministre et futur secrétaire général d’un grand appareil politique, le parti démocratique sénégalais (PDS). Seulement, ces deux personnalités politiques ont connu des déboires judiciaires qui laissent planer le doute sur leur avenir. Vont-ils décrocher l’amnistie salvatrice ? Rien n’est moins sûr. Mais en dehors de ces deux figures, l’inattendu peut émerger de nulle part. Oui, cette hypothèse n’est pas à exclure ! C’est la politique, Emmanuel Macron était inconnu du grand public il y’a trois ans. Il est aujourd’hui à l’Elysée. Pourquoi pas un tel scénario au Sénégal ? Mais ne nous emballons pas, il y’a des miracles qui se produisent tous les cent ans. L’espace politique sénégalais fourmille de jeunes hommes ou femmes politiques talentueux… et ambitieux. Osons en citer quelques uns, Barthélémy Dias, mais l’édile de Mermoz Sacré-Cœur osera -t-il « tuer » Khalifa Sall pour se frayer un chemin ? Équation à mille inconnus ! Thierno Bocoum ? Lui il s’est, à l’amiable, débarrassé de l’obstacle Idy mais peine encore à se forger un capital sympathie. Dr Abdourahmane Diouf ? Il n’est plus sur le terrain politique mais attention, il va revenir et son pedigree milite en sa faveur. Le troisième Homme peut aussi surgir de nulle part…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


xxx video Big Cock Hunter Babe Exciting leggy porn model 19 years old petite teen masturbating casual sex Sex Lion I fucked her and gave her a facial cumshot Porn Tube X Kissa Sins Belly Dancing Porno Indian Porn