Monsieur le candidat Ousmane Sonko, parlez-nous du bilan de Macky Sall et non du fils Amadou Sall… Par Abdoulaye M Guissé* –

Monsieur le candidat Ousmane Sonko, parlez-nous du bilan de Macky Sall et non du fils Amadou Sall… Par Abdoulaye M Guissé*

En s’attaquant au fils de Macky Sall, Ousmane Sonko démontre à la face des sénégalais sa carence en communication politique, mais monsieur Ousmane Sonko entame également le début d’une chute irréversible: Les faits sont précis.

Bien parti avant la campagne , dans son jeu favori de fakenews et de Calomnies avec en toile de fond une certaine presse ligotée bien acquise à son plan Sonkolait, Ousmane Sonko semble se perdre dans les labyrinthes d’une campagne électorale dominée par le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar qui surclasse ses adversaires par ses innovations dans l’approche communicationnelle alliant rigueur et créativité: Le candidat Macky Sall attaque, cogne, se replie, remplit les stades, harangue les foules, se bouscule avec ses gardes rapprochés, et fait appelle souvent à Barack Obama dans ses courses contre la montre pour l’émergence du Sénégal.

Macky Sall fera à fatick une course de fonds comme pour dire à ses concurrents :  » Nous sommes dans le temps de l’action. »

Avec un bilan qui parle si fort à la génération actuelle et future, Macky Sall est attaqué partout sauf dans l’aune de son bilan de 2012 à 2019.

Même Amadou Sall qui est hors du bilan de Macky Sall est attaqué par un Ousmane Sonko dépassé par la vérité du terrain électoral.

Ousmane Sonko , c’est avant tout l’intolérance d’un enfant capricieux qui veut devenir Président ; un candidat qui n’a ni programme, ni parcours .

Ousmane Sonko, politiquement borné, vole bas en ces journées de fin de campagne où seul le génie des candidats fera la différence.

Nous assistons à un constat d’échec de l’opposition , et voila un candidat du nom de Ousmane Sonko qui perd son combat avec le père, et se contente de poignarder le fils dans le dos.

En réalité , ces 21 jours de campagne ont mis à nu l’incapacité chez un candidat, Ousmane Sonko qui souffre de l’absence de marge de progression, et peine à dépasser ses limites objectives.

Ousmane Sonko , monsieur 12% devrait objectivement se ranger derrière Idrissa Seck en tant que mouvement de soutien que de briguer le suffrage des sénégalais.

Sonko, un candidat abonné au meetings nocturnes par peur d’être Sonkolisé et l’on comprend aisément pourquoi ce candidat en quête de buzz perpétuel, et permanent , nous sert à la place des cimaises , des gradins au nom du fils.

Monsieur le candidat Ousmane Sonko , parler nous du bilan de Macky Sall et non du fils Sall .

* Le Président
Abdoulaye Mamadou Guissé
du parti MCSS Fulla ak Fayda.

A propos Taib SANE 20533 Articles
Passionné de sport et d'actualité,retrouvez moi tous les jours sur Sanslimitesn.com pour découvir les actus chauds du jour.Merci

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.