Libération de Khalifa, et si Tanor aménageait une porte de sortie à Macky? –

Libération de Khalifa, et si Tanor aménageait une porte de sortie à Macky?

Ousmane Tanor Dieng, le secrétaire général du Parti Socialiste (PS), souhaite la grâce pour Khalifa Ababacar Sall, le Maire de Dakar en cas de condamnation définitive. Il l’a fait savoir en marge de la prière de Tabaski, mardi dernier, à la mosquée omarienne.

Le secrétaire général du Ps, par ailleurs président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, a pris la décision controversée de continuer son compagnonnage avec la coalition au pouvoir Benno Bokk Yaakaar. Ainsi, les socialistes pro-Tanor vont se ranger derrière le président sortant, Macky Sall lors de la présidentielle de février 2019.

Toutefois, malgré l’opposition de Khalifa Sall et Cie qui refusent de soutenir Macky en 2019, Ousmane Tanor Dieng a déclaré souhaiter la libération du maire de Dakar, poursuivi pour fausses factures, détournement de derniers publics, entre autres.
« Je suis favorable à une grâce pour tous ou même une amnistie, car personne ne souhaite à qui que ce soit d’être emprisonné. Mais la justice est en train de faire son travail. Et c’est ainsi que marche la République », s’est exprimé l’homme fort du PS.
Pour parler de « grâce » ou encore d’ »amnistie », il faudrait qu’il y ait condamnation. Condamné en première instance par le juge Malick Lamotte à 5 ans de prison ferme, assortis d’une amende de cinq millions de Francs CFA, le Maire de Dakar pourra-t-il, après avoir fait appel, obtenir un verdict favorable du juge Demba Kandji le 30 août prochain?

Si on connait la popularité et la sympathie dont bénéficie le premier magistrat de la Ville de Dakar, devenu député le 31 juillet dernier, difficile de nier que ce dossier de la caisse d’avance est une patate chaude entre les mains du pouvoir, qui n’a pas envie de se mettre à dos une certaine frange de la population dakaroise.
L’après condamnation de Khalifa Sall est une question fondamentale qu’il faudra gérer et la sortie de Ousmane Tanor Dieng le prouve en partie pour ne pas dire largement.
En évoquant délibérément ou innocemment la grâce ou l’amnistie pour Khalifa, Tanor Dieng ne chercherait-il pas à aménager une porte de sortie à son allié Macky Sall?

A propos Ahmaa Fall 12693 Articles
Ahma Fall : Je suis particulièrement intéressé par la science et la technologie,je publie des articles sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.Je publie aussi des infos concernant l’actualité digitale au sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.