Les cinq matches qui ont changé à tout jamais la carrière de Kaká –

Les cinq matches qui ont changé à tout jamais la carrière de Kaká

Une fin de carrière officialisée, Kaká a souhaité se remémorer les cinq matches qui selon lui ont changé sa vie.

D’après les échos de ‘AS’, Kaká a commencé à prendre conscience de ce qu’était le football le 30 juin 2002, lors de la finale de la Coupe du monde : « Je n’étais pas titulaire face à l’Allemagne, mais j’étais fier de faire partie de cette équipe en finale d’un Mondial. J’étais très nerveux, mais quand Ronaldo a inscrit son but j’ai su que nous allions gagner. À 5 minutes du coup de sifflet final je suis entré sur le terrain, sans m’être vraiment échauffé, et je n’ai pas touché le ballon, mais ça a été un des meilleurs moments de ma carrière ».

La seconde rencontre qui l’a marqué a été le 3-3 face à Liverpool en finale de Ligue des champions en 2005. Son club a perdu alors qu’il avait trois buts d’avance, mais Kaká a su tirer le côté positif de la défaite : « Ce jour-là je me suis rendu compte qu’au football on ne peut pas considérer un match comme étant gagné d’avance. Je ne sais toujours pas comment Liverpool a pu remonter et faire match nul en six minutes ».

Kaká a aussi mentionné sa défaite avec le Brésil face à la France lors du Mondial 2006 : « J’ai beaucoup appris des défaites. Cette équipe du Brésil était incroyable : Cafú, Lucio, Ronaldo, Roberto Carlos… mais Zidane a été le meilleur ce jour-là et sur un lapsus on a dû oublier le titre de champion du monde ».

« Le Milan-Liverpool de 2007 aussi a été un match incroyable. On est arrivé avec tant de motivation, pour que les évènements de 2005 ne puissent à nouveau se répéter, on s’est alors permis aucun répit. on était en train de gagner 2-0 puis Kuyt a marqué. Mais cette fois-ci on n’a pas perdu. C’était merveilleux, la meilleure année de ma carrière » a expliqué Kaká.

Enfin, le Brésilien s’est rappelé de la finale du Mondial des clubs de 2007 face au Boca : « Bien que cela semble facile, une finale de Mondial des clubs est toujours compliquée. Je l’ai disputé avec un maillot qui disait ‘j’appartiens à Jésus’ et cela a fait le tour du monde. On a célébré la victoire comme des gosses et j’ai été nommé Joueur du match ».

frbesoccer

A propos El capo 27643 Articles
Moussa Cissé : En tant que passionné de sociologie, je vous fais découvrir mes réflexions et études sur la vie des gens, je fais aussi des analyses sur les événements marquants de l’actualité au Senegal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.