Le parquet financier de France requiert le renvoie de Lamine Diack en correctionnelle –

Le parquet financier de France requiert le renvoie de Lamine Diack en correctionnelle

Nouvel épisode dans le dossier Lamine Diack. On s’achemine, en effet, vers l’ouverture d’un procès, quatre ans après le début des investigations sur cette affaire de corruption présumée. Le Parquet national financier (PNF) de France a requis le renvoi devant un tribunal correctionnel de l’ancien patron de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF) de 1999 à 2015, le Sénégalais Lamine Diack (85 ans) et de son fils Papa Massata Diack, pour corruption et blanchiment de corruption, selon l’agence Reuters, qui cite des sources proches du dossier. 
Les deux Sénégalais avaient été accusés d’avoir retardé contre de l’argent des sanctions pour dopage contre des athlètes russes.

Le PNF a également requis le renvoi de quatre autres personnes en correctionnelle : l’avocat Habib Cissé, conseiller juridique de Lamine Diack, Gabriel Dollé, administrateur du département antidopage de l’IAAF au moment des faits, Valentin Balachnichev, ex-président de la fédération russe d’athlétisme, et Alexeï Melnikov, entraîneur de l’équipe russe d’athlétisme.

Le juge d’instruction chargé de ce dossier a trois mois pour décider s’il donne suite à la demande du parquet, qui souhaite que Diack et ses co-accusés soient jugé à Paris notamment pour « corruption active et passive » et « blanchiment en bande organisée », selon le réquisitoire signé le 16 mai.

A propos Alex SOW 6510 Articles
Alex Sow :Rédacteur web et spécialiste de la lutte sénégalaise, je fais des chroniques sport et sur les combats de lutte

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.