Le boulanger qui a tué son fils déféré au parquet: sa famille plaide la démence et réclame son internement –

Le boulanger qui a tué son fils déféré au parquet: sa famille plaide la démence et réclame son internement

Mbarick Sy, qui avait mortellement poignardé son fils, sera mis à la disposition du parquet, ce mercredi. Longtemps frappé par une maladie mentale, ce boulanger, qui avait ôté la vie de son fils Ibrahima Sy, va passer sa première nuit à Rebeuss. De l’avis de ses parents, il n’existe aucun doute que Mbarick Sy souffre d’une maladie mentale. 

« Lorsqu’il a été atteint par la maladie, son fils n’avait que 7 ans et celui qu’il a tué n’avait que 4 ans. C’est lors du fameux projet des « maîtrisards » avec les boulangers qu’il a été embauché. C’est depuis, lors, il y a presque 30 ans qu’il souffre de cette maladie », témoigne son oncle, Khadim Diop face à la presse.

«Ce sera très difficile de s’occuper de lui en prison. Tout ce que nous souhaitons c’est que le procureur de la République ordonne son internement à l’hôpital de Thiaroye, où il suivait un traitement », a dit Moussa Sy son fils aîné.

Ansoumana Dione, président de l’Association sénégalaise pour l’assistance des malades manteaux, a indiqué que la place d’un malade n’est pas en prison. « J’interpelle le procureur de la République pour que Mbarick Sy ne soit pas emprisonné comme beaucoup de malades mentaux le sont. Pourquoi ne pas ériger un pavillon fermé à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye ? Cela a été notre combat. Et il est temps que l’Etat nous accompagne dans ce combat. Il ne se passe plus un seul moment sans qu’un malade mental ne s’en prenne à une personne », explique M. Dione.

A propos Honoré de Balzac 14994 Articles
Honoré De Balzac Rédacteur web et spécialiste des questions politiques et économiques, je suis passionné des analyses et études de la géopolitique sénégalaise et La Africaine.Je vous invite à visiter mes articles et réflexions qui touchent surtout l’actualité politique et judiciaire au Senegal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*