« Khalifa Sall a déclaré sa candidature en 2019, mais on lui demande de présider Rebeuss pour 7 ans… » –

« Khalifa Sall a déclaré sa candidature en 2019, mais on lui demande de présider Rebeuss pour 7 ans… »

« La fin justifie les moyens…« , Machiavel. Me Kane regrette que certains Etats s’inspirent de ce dernier pour s’ « acharner » sur d’honnêtes citoyens. La défense poursuit sa plaidoirie à la salle 4 du Tribunal de Dakar, où se tient, actuellement, le procès de Khalifa Sall et Cie.

« Pourquoi l’Etat du Sénégal n’a-t-il  pas poursuivi Mamadou Diop? Pourquoi l’Etat du Sénégal n’a-t-il pas poursuivi Pape Diop? Pourquoi l’Etat du Sénégal  n’est-il pas remonté jusqu’à l’indépendance pour poursuivre des maires?« , se demande l’avocat qui estime que cette poursuite, contre le maire de la Capitale, relève d’une « poursuite sélective« .

Selon Me Kane, Khalifa Sall a déclaré sa candidature à la Présidentielle de 2019, avec le l’appui de ses soutiens. « Vous demandez un mandat de 7 ans à la tête du pays… On vous demande de présider la prison de Rebeuss pendant 7 ans en compagnie de votre collaborateur Mbaye Touré (…) j’espère que ce ne sera pas le cas…?« , demande-t-il au président Malick Lamotte, appelant à son bon sens.

Pour sa part, Me Youssouf Camara, lors de sa plaidoirie, estime qu’ « il y a des gens qui ne sont là que parce que des êtres plus forts qu’eux l’ont voulu… M. le président, je sais que vous n’aimez pas la pression…« , dit-il au juge Lamotte à qui il confie le sort de Khalifa Sall, Mbaye Touré et Cie.

Il s’est, par la suite, appuyé sur le rapport de l’Ige de 2016 qui stipulait que la Caisse d’avance devrait être supprimée. Alors que depuis bientôt deux (2) ans, « ce n’est pas le cas » car, selon Me Camara, l’Etat du Sénégal n’a pas supprimé cette Caisse pour la bonne et simple raison, que cette Caisse a servi à l’Etat même en accueillant, par exemple, des présidents d’autres pays venus rendre visite au chef de l’Etat.

« Tant que le maire était en bonnes relations avec le parti au pouvoir, il n’y avait pas de problème… Abdoulaye Wade, en bon démocrate, a accepté de collaborer avec Khalifa Sall…« , plaide l’avocat de Yaya Bodian, Ibrahima Yatma Diaw, Mbaye Touré.

Et de poursuivre : « On ne peut pas envoyer des gens en prison et venir, par la suite, dire nous n’avons rien prouvé (…) Celui qu’on veut atteindre c’est Khalifa Ababacar Sall… »

Il demande, à cet effet, au juge Lamotte de déclarer irrecevable la constitution de partie civile de l’agent judiciaire de l’Etat qui est représenté par ses avocats… mais aussi,de relaxer, purement et simplement, ses clients…

A propos yankhoba SANE 81786 Articles
Yankhoba SANE: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de L'Anpels (Association nationale des professionnels de la presse en ligne au Sénégal). Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*