Idrissa SECK : livre blanc ou livre satanique d’un éternel perdant !!! –

Idrissa SECK : livre blanc ou livre satanique d’un éternel perdant !!!

Idrissa SECK : livre blanc ou livre satanique d’un éternel perdant !!!

Assommé par les « bacc » du 24 février 2019, l’homme sort d’un sommeil profond pour nous servir encore des contrevérités. Je le comprends, celui qui s’était déjà installé dans ses rêves au palais, ne comprend toujours pas que la présidentielle est loin derrière nous, et qu’un sursaut national est lancé pour poursuivre l’œuvre de construction de ce pays qui est déjà sur les rails de l’émergence.

En effet, l’auteur de « Makka et bakka » méconnaissait gravement les rapports de force sur le terrain politique à cause de ses longs séjours à Saint James. A quelques encablures de la présidentielle, les observateurs avertis, les analystes politiques, les hommes de terrains avaient compris que l’élection était pliée d’avance à cause du bilan plus qu’élogieux du Président de la République.

Au lieu de se conformer à la tradition et  féliciter le Président encore plébiscité par son peuple, ou saluer la transparence du scrutin et son organisation qui ont frôlé la perfection, tu te verses dans une démarche mesquine et démagogique en inventant des manquements imaginaires.

La vérité est que tu n’avais aucun poids politique pour faire face au candidat Macky. De 2005 à nos jours, cet homme ne cesse de vous administrer des leçons de tactique et de stratégie politiques.

Notre démocratie demeure un modèle et notre système électoral reste fiable et ne peut faire l’objet d’aucun tripatouillage. Nous avons connu deux alternances politiques sans heurts, suis mon regard.

C’est difficile à avaler, mais tu peux faire une croix sur ton ambition présidentielle. Ton arrogance, ta tortuosité, ta suffisance ont fini par indisposer tes compatriotes qui n’ont plus confiance en toi.

La souveraineté appartient au peuple, et c’est lui qui a demandé à Macky de présider aux destinées de ce pays pour 5 ans, c’est dur pour toi, mais voilà la réalité.

L’heure est au travail mon cher Idrissa SECK, la campagne électorale est derrière nous. Ta réflexion doit être axée sur le comment participer à la construction de ce pays, pour préparer les générations futures.

Tu as encore perdu, mais tu peux rester grand en acceptant ta défaite avec dignité. Les délires macabres t’enfoncent davantage, donc HALTE !!!!!

                                                                                              Madame Fatou THIAM                                                                                   

                                                                                          Présidente du Mouvement ALUR

A propos El capo 24463 Articles
Moussa Cissé : En tant que passionné de sociologie, je vous fais découvrir mes réflexions et études sur la vie des gens, je fais aussi des analyses sur les événements marquants de l’actualité au Senegal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.