Hommage à Ndella MBAYE BABOU ! –

Hommage à Ndella MBAYE BABOU !

Plus qu’une épouse, tu étais à la fois, mère, sœur et amie.
Tu étais une femme joviale, douce agréable, aimable, généreuse et vertueuse.
Quelle journée que celle du 13 décembre 2017 !
Certainement la plus sombre de ma vie.
Un peu avant 8h, tu me réveilles pour qu’ on aille à l hôpital. On y est arrivé aux alentours de 9h.
A 10h, on m’annonce la plus bonne nouvelle de ma vie : la naissance de notre enfant ! À 11h, c’est le monde qui s’effondre sur moi avec l’annonce de ton décès.
Ô combien la vie peut parfois être cruelle !
Que sera désormais celle-ci, en tout cas la mienne, en ton absence ?
Ai-je toujours une raison de rester dans ce monde sans toi ?
Voici les questions qui me taraudent l’esprit depuis.
Ta disparition est si brutale que je n’arrive toujours pas à réaliser que tu sois vraiment partie.
Elle a laissé autour de moi un vide que plus personne. ni rien ne pourra combler.
Je me sens tellement seul que parfois je suis tenté de prendre mon téléphone pour t’appeler, croyant que tu es toujours là.
J’ignore le nombre de jours, de mois ou d années qu’ il me faudra pour réaliser que tu n’es vraiment plus de ce monde.
Inalilahi wa ina ilayhi Radji houne.
De Dieu nous venons, à lui nous retournons.
Ton âme est certes retournée auprès de ton seigneur, mais sans nul doute, ta volonté est de ne jamais me quitter.
C’est pourquoi tu t’es donnée corps et âme pour me laisser cette si belle créature qui te ressemble tant et qui porte aujourd’hui ton prénom, mais aussi marque à jamais ta présence parmi nous.
Ton vœux le plus cher était de me voir réaliser mon rêve le plus fou, celui d’être père.
Ton amour envers moi était tel que tu t’es battue à mort sur le lit d’accouchement juste pour me donner ce que je désirais le plus, un enfant.
Ainsi tu as pleinement rempli ta part du contrat qui nous liait.
Il me revient aujourd’hui, à moi, de te rendre l’ascenseur.
Mais hélas, je n’aurais ni les mots qu’il faut, ni les moyens à hauteur de la dette que j’ai envers toi.
Tout ce que je pourrais te promettre c’est d’abord, de bien prendre soin de notre fille, car en le faisant, j’aurai le sentiment de tenir une partie de mes promesses envers toi.
Ensuite, je vais consacrer le reste de ma vie à prier pour le repos éternel de ton âme.
Enfin, je m efforcerai de réaliser les rêves que l on nourrissait ensemble.
Ainsi, j’aurais au moins honoré une toute petite partie de ma dette qui est tout simplement impayable.
C’est ta vie que tu as sacrifiée pour me voir heureux.
Je vais alors consacrer la mienne à la prière pour que le tout puissant t’ accueille dans les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement.
Pour que toi aussi tu sois heureuse là où tu es.
Repose en paix mon amour !
À jamais dans mon cœur et mon esprit !
Je t’aime !

Amdy BABOU, ton mari !

A propos Aissatou Sane 6973 Articles
Aissatou Sané : Je suis blogueuse web,je publie des chroniques et des actualités sur les chanteurs et musiciens qui montent au senegal. Je vous invite à lire mes articles pour plus de contenu funs

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*