Hausse du prix de l’électricité: trente-trois (33) organisations dans la rue vendredi pour dire NON

Hausse du prix de l’électricité: trente-trois (33) organisations dans la rue vendredi pour dire NON

Trente-trois (33) organisations regroupés au sein du collectif « Gno Lank Gno Bagn » (nous disons carrément non) vont manifester vendredi à Dakar, à la Place de la nation (centre-ville), pour dire NON  à la hausse du prix de l’électeur, entrée en vigueur depuis le 1er décembre 2019.

Les responsables de ces organisations dont Y’en a marre, Frapp France/Dégage, ont fait face à la presse ce jeudi pour expliquer leurs raisons. D’emblée, ils exigent l’Etat à revenir sur sa décision, mais aussi la libération de leurs camarades Guy Marius Sagna et 7 autres personnes, emprisonnés avoir manifesté sans autorisation devant le Palais.

« On ne peut pas comprendre face à ce renchérissement de la vie, le coût injustifié du prix de l’électricité au Sénégal. En plus, avec l’arrivée de Suez en janvier 2020, on doit s’attendre à une augmentation du prix de l’eau », a expliqué Oumar Waly Zoumarou, un des membres.

Dr Babacar Diop, l’activiste Guy Marius Sagna ainsi que six (6) autres personnes ont été placés sous mandat de dépôt par le Doyen des juges ce mercredi 4 décembre 2019. Ils ont été arrêtés le vendredi 29 novembre 2019 à la suite d’une marche non autorisée devant le Palais.

C’est le mardi 26 novembre que le directeur général de la Société nationale d’électricité (Senelec) du Sénégal, Pape Demba Bitèye, a confirmé l’entrée en vigueur, à compter du 1er décembre, de la hausse du prix de l’électricité (10% en moyenne), évoquant un manque à gagner de 12,191 milliards de FCFA enregistré par ses services depuis le début du dernier trimestre 2019.

A propos Honoré de Balzac 13511 Articles
Mamadou Seck : Rédacteur web et spécialiste des questions politiques et économiques, je suis passionné des analyses et études de la géopolitique sénégalaise et La Africaine.Je vous invite à visiter mes articles et réflexions qui touchent surtout l’actualité politique et judiciaire au Senegal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.