Haro et tires groupés sur Moustapaha Diakhaté :l'APR charge le rebelle du "Macky" –

Haro et tires groupés sur Moustapaha Diakhaté :l’APR charge le rebelle du « Macky »

Moustapha Diakhaté ne pèse rien en politique.

Je pense que l’erreur de notre parti est de faire la promotion des gens qui ne méritaient pas d’être dans des postes de responsabilités.

Leur manque de loyauté et d’engagement auprès du Président est confirmé de par leurs positions insensées et impertinentes sur l’actualité politique et administrative du pays.

Monsieur Diakhaté avait promis de regagner l’électorat de Touba, une localité où il n’ose pas retourner vu que toutes les promesses qu’il avait faites auprès de la population, n’ont pas été respecté. Ce qui est plus grave c’est sa famille résidant à Touba qui était le Bras droit des opposants car il n’a jamais été reconnaissant vis à vis de ses racines.

Contrairement à Mahmout Saleh qui se bat tous les jours pour une stabilité politique du pays.

Monsieur Saleh, malgré son état de santé, il est toujours sur le terrain pour venir en appoint aux responsables du parti et son génie politique a beaucoup aidé le régime actuel. Au moins lui il est constant sur sa position d’aider le président à gouverner dans la paix et la sérénité.

Moustapha Diakhaté était pour moi un homme engagé mais aujourd’hui j’ai vu qu’il incarne le leader des chantages, les discours sans contenus, une coquille vide qui essaie d’avoir le buzz en s’ attaquant au président et ses collaborateurs.

Une telle personne fait la honte des leaders politiques.

Mamadou Ndiaye responsable politique à Bambey 

La création au sein de l’APR de « Manko Taxawu sunu Apr » par Moustapha Diakhaté n’est pas du gout de Abdou Mbow. Pour le porte parole adjoint dudit parti, il s’est auto-exclu.

« Depuis quelques jours, Moustapha Diakhaté se signale par des sorties intempestives, maladroites et sans aucun fondement à l’endroit de l’Alliance pour la République et de son Président Macky Sall. Il s’est encore signalé ce dimanche lors d’une émission dans une radio de la place.  Il a tenté de disqualifier les instances de notre parti, en visant directement son mode de fonctionnement », note Abdou Mbow dans une déclaration.

Il ajoute, « je rappelle à l’endroit de l’opinion nationale et internationale que le 30 novembre 2018, au Méridien Président, le Conseil national de l’Alliance pour la République, transformé en congrès, conformément aux statuts et règlement intérieur de notre parti, le camarade Macky Sall a été conforté dans ses fonctions de Président de l’Apr dans une résolution, lu par M. Abdoulaye Badji. Le même jour, le Président Macky Sall a été investi candidat de notre parti par une résolution finale, prononcée par moi-même. C’est pourquoi, nous disons à M. Moustapha Diakhaté, quelqu’un qui se dit «responsable» et qui n’a même pas le minimum demandé par cette organisation : Un carnet de comité, ne peut aucunement parler, ni répondre au nom de celui-ci ».

Abdou Mbow fait remarquer que  « Moustapha Diakhaté est libre de créer un mouvement, mais ce qui est sûr est que ce sera en dehors de l’Alliance pour la République. Parce que, lui-même, a fini de montrer qu’il n’est plus membre de l’Alliance pour la République ».

A propos Honoré de Balzac 13834 Articles
Honoré De Balzac Rédacteur web et spécialiste des questions politiques et économiques, je suis passionné des analyses et études de la géopolitique sénégalaise et La Africaine.Je vous invite à visiter mes articles et réflexions qui touchent surtout l’actualité politique et judiciaire au Senegal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.