EXclusif 2019 – Entre Madické le « courtois » et Karim « le virtuel » : un choix s’impose ! –

EXclusif 2019 – Entre Madické le « courtois » et Karim « le virtuel » : un choix s’impose !

C’est en 2016 que Karim Wade a quitté le Sénégal pour le Qatar. Depuis lors, le fils de l’ancien président de la République du Sénégal n’a pas remis les pieds au pays. Choisi par le parti démocratique sénégalais (PDS) comme candidat à la présidentielle du 24 février 2019, l’ex commandeur « des ciels et terres » entre Whatsapp et communiqués, cherche tant que mal a imposé une présence dans la scène politique sénégalaise. Lorsqu’on sait qu’une élection c’est le terrain, une élection c’est un rendez-vous face au peuple, une élection c’est le contact direct avec l’électorat…, on peut dire que Wade fils est en train de rater son rendez-vous avec le peuple. Ce, à moins de six (6) mois de la présidentielle (24 février 2019). Le PDS ne veut nullement entendre parler d’un « Plan B » ou du moins une partie de cette formation libérale désignée comme premier parti d’opposition au Sénégal. Madické Niang a été proposé pour faire face au candidat Macky Sall, au moment où Karim Wade a été disqualifié de la course car absent des listes électorales avec une inscription rejetée. Entre écrits et sorties de presse, les choses ont pris une proportion impressionnante.

A propos Aissatou Sane 6973 Articles
Aissatou Sané : Je suis blogueuse web,je publie des chroniques et des actualités sur les chanteurs et musiciens qui montent au senegal. Je vous invite à lire mes articles pour plus de contenu funs

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*