Esquisse biographique de CHEIKH AHMADOU KARA MBACKE NOREYNI

Esquisse biographique de CHEIKH AHMADOU KARA MBACKE NOREYNI

Né le 05 Septembre 1954 à Thies , il débute ses études coraniques à Touba Chicory, sous l’autorité éclairée de son père Cheikh Ousmane MBACKE Noreyni, fils de Mame Thierno Birahim MBACKE, lui-même petit frère de CHEIKH AHMADOU BAMBA KHADIMOU RASSOUL, FONDATEUR DE LA MOURIDIYA.

 Né le 05 Septembre 1954 à Thies , il débute ses études coraniques à Touba Chicory, sous l'autorité éclairée de son père Cheikh Ousmane MBACKE Noreyni, fils de Mame Thierno Birahim MBACKE, lui-même petit frère de CHEIKH AHMADOU BAMBA KHADIMOU RASSOUL, FONDATEUR DE LA MOURIDIYA.

Ces études, il les poursuivra en passant 04 années à Kër Mademba TOURE, avant de revenir à Daroul Mouhty auprès des Serignes Thierno GAYE et Dame DIOP. Puis, il se rend à Thiès chez Serigne Ablaye Ngom, au quartier Mouridgue Kër Serigne Abdoulaye Yakhine DIOP et, ensuite, fait un courtséjour à Diourbel, chez Serigne Modou DEME. Il revient à nouveau à Daroul Mouhty pour 4 ans, avant de faire un bref passage de 4 mois à Ndâme.

Le lundi 23 Novembre 1981, son illustre père est rappelé à DIEU. Il devient alors Khalif de la Famille, avec cette particularité marquante d’avoir su se rallier beaucoup d’autres disciples d’horizons divers (français en grand nombre, espagnols, argentins, italiens, hollandais, congolais, camerounais, ivoiriens, béninois, gabonais, etc…), venus s’ajouter aux premiers.
Comme style de vie, il choisit :
– La lecture des Panégyriques (« Khassayids ») de
CHEIKH AHMADOU BAMBA.

– Les retraites fréquentes en brousse (Chicôry, Gorom,
Bambilôr, Lansâr, Sangué, Campement Nguékhokh,
etc…), pour s’absorber dans la méditation.
– Les nombreuses parties de chasse dont le gibier est
réservé toujours et exclusivement à la Famille de
KHADIMOU RASSOUL.

En Mai 1995, il fonde « Diwânou Silkoul JawâHir Fî Akhbâri Sarâ Hir » destiné à l’Education, à qui il donne le nom de « Mouvement Mondial pour l’Unicité de DIEU » (« M.M.U.D. »). Son objectift est d’ « œuvrer pour DIEU à travers les
hommes ». Ceci l’amène alors à faire du milieu des
marginaux son lieu de prédilection.Coïncidence heurese pendant cette même période-là : Cheikh Saliou MBACKE, actuel Khalif général des Mourides,lui remet le Recueil du même nom, écrit par CHEIKH AHMADOU BAMBA Lui-même, et dont le nombre de pages (650) correspond à celui des membres du Mouvement présents au rassemblement tenu quelques mois plus tôt à Lansâr (localité située à 25km au Nord de Saint-Louis du Sénégal).

En 1997,il crée une structure chargée de veiller sur la sécurité des biens et des personnes du
Mouvement, dénommée « Kara Sécurité Les
Commandos de la PAIX ».

 

 

A propos yankhoba SANE 72205 Articles
Yankhoba Sané: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de l’APPEL (Association des professionnels de la presse en ligne au Senegal).Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.