Dispositif sanitaire pour le GAMOU : Serigne Mbaye Sy Mansour crache ses vérités à Diouf Sarr –

Dispositif sanitaire pour le GAMOU : Serigne Mbaye Sy Mansour crache ses vérités à Diouf Sarr

Une dotation en médicaments pour une valeur de 50 millions de francs Cfa dont 44 en génériques et six millions en spécialités. Installation de 58 postes médicaux avancés avec un médecin et des infirmiers. Deux mille agents toutes spécialités confondues déployés dans les différentes structures sanitaires existantes et celles installées la en circonstance. Relèvement technique de l’hôpital Abdou Aziz SyDabakh, avec la mise en service d’un bloc opératoire, une salle d’hospitalisation, un service radiographie, un laboratoire et un site d’isolement. Une cinquantaine d’ambulances dont 18 médicalisées mises à contribution. Sans compter l’hélicoptère médicalisé d’intervention rapide de l’Armée nationale qui peut être mobilisé en cas de besoin. Ce sont les dispositions prises par le ministère de la Santé pour les besoins du Gamou.

Tout cela est bien beau. Mais, avec Serigne Mbaye Sy Mansour, connu pour son franc-parler, il faut plus que des paroles. «Si c’est après le Gamou, ce sera médecin après la mort», dit-il à Abdoulaye Diouf Sarr qu’il a reçu ce matin conduisant une délégation. «Qu’on ne nous dise surtout pas qu’il n’y a pas d’argent dans ce pays. Quand on voit tous les immeubles en construction, on sait qu’il y a de l’argent. Alors, cherchez des équipements et du matériel pour la couverture sanitaire de la population», dira le Khalife général des Tidianes.

A propos Ahmaa Fall 12297 Articles
Ahma Fall : Je suis particulièrement intéressé par la science et la technologie,je publie des articles sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.Je publie aussi des infos concernant l’actualité digitale au sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.