Décès de Karim Samba : Les tristes révélations des coaches du gardien des Lions de beach soccer

Décès de Karim Samba : Les tristes révélations des coaches du gardien des Lions de beach soccer

Il avait démarré sa carrière de footballeur de plage, il y a juste deux ans. Mais ses talents de portier dans la discipline avaient attiré l’attention de beaucoup de techniciens. Abdou Karim Samba avait réussi à séduire le directeur technique national, Ibrahima Ndiaye dit Chita.
« Karim, c’est son grand-père qui m’avait aidé à organiser le premier tournoi de beach soccer à Yoff et me l’avait proposé. Quand je l’ai vu jouer, j’ai tout de suite remarqué ses qualités », rembobine Chita.
Depuis lors le joueur de 24 ans n’avait pas cessé de démontrer ses capacités et son désir d’aller de l’avant dans cette discipline. A un laps de temps très court, le pensionnaire de Rs Yoff en foot à 11 a réussi à être convoqué en équipe nationale.
« C’était un portier avec un excellent jeu de pieds, ce qui fait défaut à nos gardiens de but, souligne Ngalla Sylla, le coach des Lions de beach soccer. En plus de son talent, c’était un joueur dévoué avec plein d’abnégation. Ce qui lui avait fallu sa sélection lors de la Coupe monde de 2017. Il n’était pas le gardien titulaire, mais il a fait deux bons matches, quand Al Seyni Ndiaye, le numéro 1, a été exclu. »
Karim Samba était connu aussi pour sa timidité et sa politesse. « Il ne parlait beaucoup et était rassembleur. Il avait l’habitude de dire que ‘nous sommes des frères’, confie Ngalla Sylla.  Lors de la dernière Can, il faisait partie des gens qui ont été recalés, mais il était resté avec le groupe. Et il faisait même le thé pour moi et les autres, parfois même le linge. »
Des propos corroborés par le directeur technique national, Ibrahima Ndiaye « Chita » : « Quand on lui faisait des critiques, il ne levait jamais les yeux à plus forte raison répondre. Je comprenais que c’était un enfant qui a reçu une bonne éducation. »
Zappé de la liste des 16 Lions retenus pour la dernière Can, Nigeria-2018, pour insuffisance de performance, Abdou Karim avait décidé de revenir en forme pour la Coupe du monde 2019,  prévue au Paraguay. Il faisait des séances d’entrainement individuelles à la plage de Yoff et dans une salle musculation. Mais un malaise l’emporta, lundi dernier, alors qu’il revenait de l’entraînement.

A propos Geezer 22678 Articles
Passionné de sport et d'actualité,retrouvez moi tous les jours sur Sanslimitesn.com pour découvir les actus chauds du jour.Merci

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.