Crei : La Commission d’instruction livre Baldé au Procureur spécial –

Crei : La Commission d’instruction livre Baldé au Procureur spécial

Abdoulaye Baldé va-t-il être jugé devant la Cour de ré- pression de l’enrichissement illicite (CREI) ou sera-t-il blanchi ? Selon Libération, la Commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement a saisi le parquet spécial pour recueillir son réquisitoire définitif. Ce, après avoir pris une ordonnance de clôture qui sonne la fin de l’instruction de son dossier qui a duré trois années avec son lot de prolongations.

Désormais, deux alternatives s’offre au procureur spécial, Abdoulaye Diagne : demander que le maire de Ziguinchor et ses présumés complices soient jugés pour enrichissement illicite ou solliciter un non-lieu en leur faveur. A charge pour la Commission d’Instruction de suivre ou ne pas suivre le réquisitoire du parquet spécial.

Toutefois, révèle le journal, l’instruction aura permis de décharger Abdoulaye Baldé et Cie sur plusieurs points, notamment la société Delgas Assainissement versée dans son patrimoine.

Pour mémoire, le maire de Ziguinchor, son épouse et Gana Ngom ont été inculpé en 2014 par la commission d’instruction de la Crei pour les chefs d’enrichissement illicite portant sur 5 milliards de nos francs et corruption. Mais, en même temps, son épouse Aminata Gassama s’est vu imputer le délit de recel pour le même montant.

A propos yankhoba SANE 72202 Articles
Yankhoba Sané: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de l’APPEL (Association des professionnels de la presse en ligne au Senegal).Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.