Conseils de Khalifa Sall: « il est présumé innocent, il peut voter et participer aux élections » –

Conseils de Khalifa Sall: « il est présumé innocent, il peut voter et participer aux élections »

Sur les dix (17) avocats constitués pour le moment pour la libération du Maire de Dakar, trois (3) : Me Issa Diop, Ciré Bathily et Seydou Diagne, se sont présentés, ce mercredi aux journalistes pour évoquer la candidature de Khalifa Sall aux élections législatives, en tant que tête de liste d’une grande coalition.

«Dés lors que Khalifa Sall est candidat, légalement, il ne peut être jugé qu’après les élections. C’est pour cela que la défense s’organise pour qu’il soit électeur et éligible. Nous demandons au Gouvernent de prendre toutes ses dispositions pour que ses droits de vote soient respectés et qu’il puisse faire sa campagne électorale conformément aux dispositions de la loi de notre pays», dira Me Ciré Bathily.

Il ajoute : «nous demandons au Gouvernement du Sénégal de ne pas exclure l’exercice de droit de vote à tous les citoyens en détention, tant qu’ils ne sont pas condamnés. Ils doivent pouvoir exercer leur droit. Ils ne doivent pas être marginalisés. C’est en ce sens qu’il est grand temps d’y remédier en leur trouver un endroit pour aller voter».

Tentative de privation de vote

A l’en croire : «nous sommes là, aujourd’hui, pour tirer la sonnette d’alarme, parce qu’il y a une tentative de priver à Khalifa Sall, ses droits de vote. Dés los qu’il est candidat et tête de liste d’une coalition aussi sérieuse, nous exigeons sa libération immédiate. La tentative d’instrumentalisation de la justice est intolérable».

« Jusqu’à preuve du contraire, Khalifa Sall est présumé innoncent »

Le troisième avocat du maire de Dakar à prendre part à la rencontre avec les journalistes à la Mairie de ville, Me Issa Diop, a montré sa satisfaction.

«Il est heureux aujourd’hui, que Khalifa Sall puisse aller aux élections et être tête de liste, même si ses adversaires ne l’ont jamais voulu», a-t-il déclaré.

Il conclut : «aujourd’hui, nous sommes au stade d’accusation, jusqu’à preuve du contraire, Khalifa Sall est présumé innocent et peut voter et participer aux élections. Tout ce qui a été fait à l’avant pour le priver de vote, est jeté à l’eau. Le Sénégal est un Etat phare en manière de démocratie. C’est pour cela qu’il est malheureux que le Gouvernement en place puisse aller dans des travers. Cela est gênant et très honteux, un homme qui a du mérite, qui a beaucoup lutté pour arriver à ce stade, ne doit pas être traité de la sorte. Cette affaire, dite Khalifa a causé un véritable tort à tout le pays, à tout le système judiciaire».

A propos N.A.S 29947 Articles
Moussa Cissé : En tant que passionné de sociologie, je vous fais découvrir mes réflexions et études sur la vie des gens, je fais aussi des analyses sur les événements marquants de l’actualité au Senegal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*