Confession du faux douanier sur son passé, son mariage, le Lieutenant « complice »… –

Confession du faux douanier sur son passé, son mariage, le Lieutenant « complice »…

Le faux agent de la douanier, Amdy Mbengue, sera face au Juge demain vendredi 2 février 2018. Devant les enquêteurs, il a dit pas mal de détail sur sa vie de voyou. En effet, il a indiqué avoir fait l’Armée, plus précisément dans le bataillon des Commandos. Et c’est après sa durée légale qu’il a commencé à fréquenter les casernes militaires.

Dans ces circonstances, il a fait la connaissance du Lieutenant des Douanes, Ibrahima Ndiaye. Après le « décès » de ce dernier -l’agent en question est toujours vivant-, il a récupéré ses outils de travail.

Son épouse a été surprise en apprenant la nouvelle des agissements de son mari. Chaque matin, elle pensait voir un vrai Douanier aller au travail. L’usurpateur l’avait sauvé d’une agression, à hauteur de la société Emg.

Selon Alpha Touré, chef du bureau personnel de la Douane, la carte professionnelle du sieur Mbengue est fausse. Car le numéro 42584 correspond à celui de commission d’un nommé Ibrahima Ndiaye, contrôleur de la Douane, radié des cadres de douanes pour faux et usage de faux.

Quant à son tailleur, il reconnaît avoir confectionné une casquette de douane pour le prévenu Amdy Mbengue. Et que s’il a accepté de le faire, c’est parce que ce dernier s’est présenté à lui en uniforme.

Le 21 avril 2004, Mbengue a été déféré au parquet par le commissaire des Parcelles assainies, pour usurpation de fonction.

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos yankhoba SANE 81791 Articles
Yankhoba SANE: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de L'Anpels (Association nationale des professionnels de la presse en ligne au Sénégal). Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*