Coalition : Abdoulaye Wade et cie copient cette stratégie de la bande à Ousmane Sonko

A la Place du Souvenir hier, Pds, Bokk Gis-Gis, Jotna, Crd, Aj/Pads et consorts ont lancé la grande coalition «Wallu Senegaal» en direction des Locales de janvier 2022. Comme Yewwi Askan Wi, Wallu Senegaal compte maintenir cette coalition jusqu’à la Présidentielle de 2024.

«Gorgui mo bari doolé ; Karim ! Karim !…»

ils étaient des dizaines de partisans déchaînés et habillés en t-shirt aux couleurs bleu et jaune, dans une salle grouillée de monde et étouffante. Sur les murs, les armoiries du Parti démocratique sénégalais (Pds) embellissent le décor. Méfiez-vous des illusions d’optique, ce n’est ni l’ambiance de la permanence Oumar Lamine Badji ni un meeting du Pds.

A la Place du Souvenir africain, le Pds, Aj Pads, Bokk Gis-Gis, le Crd, la coalition Jotna, ont lancé hier la coalition Wallu Senegaal en grande pompe, sous le regard des leaders : Abdoul Mbaye, Pape Diop, Woré Sarr, Daouda Niang, Abdoulaye Niane, Mayoro Faye, Mamadou Lamine Diallo et Mamadou Diop Decroix.

«Notre ambition, c’est d’élire des maires pas comme ceux de la coalition Bby, qui passent tout leur temps à vendre le foncier dans les collectivités territoriales», a déclaré Mamadou Diop Decroix.

Baptisée «Grande coalition Wallu Senegaal», cette alliance électorale est placée sous le sceau de «l’expérience et la compétence, au service d’une meilleure gouvernance des collectivités territoriales».

Pour Abdoulaye Niane, coordonnateur de la coalition Jotna, tous les leaders qui composent la coalition, ont fait preuve de leur compétence au Sénégal. «Nous voulons une coalition gagnante et il nous faut dès à présent, travailler sur les listes dans tout le pays. Nous avons des objectifs communs, c’est pourquoi, il nous faut oublier les clivages politiques et les considérations personnelles», a soutenu Pape Diop, ancien maire de Dakar. Sur cet aspect, Mayoro Faye, qui a parlé au nom du Pds, appelle les uns et les autres à taire les ego lors des investitures. «Inchallah, on va oublier nos personnes et nous ferons des investitures dans l’unité pour battre Macky Sall», s’est engagé Mamadou Lamine Diallo.

Wallu Senegaal copie Yewwi Askan Wi

A l’image de la coalitionYewwi Askan Wi l’autre grande coalition de l’opposition, les membres de Wallu Senegaal comptent poursuivre cette dynamique aux Législatives de 2022 et à la Présidentielle de 2024. «A cet effet, la coalition retient de faire des bilans d’étape pour ajuster sa stratégie, en particulier dans la lutte pour la transparence du processus électoral et l’organisation d’élections fiables et ouvertes à tous les acteurs.

Les rendez-vous électoraux futurs seront abordés dans le respect mutuel et dans la recherche de consensus entre les différentes composantes de la coalition», note la résolution lue par Pape Sarr de la Ld Debout.

Les responsables de Wallu Senegaal affirment avoir décidé de mettre en place cette coalition électorale, fondée sur «le réalisme, la transparence, l’équité et l’intérêt supérieur des citoyens en direction des élections départementales et municipales du 23 janvier 2022».

Cette coalition envisage de présenter des listes de candidats dans tous les départements, villes et communes, sur toute l’étendue du territoire national. Ces partis et mouvements engagent «sans délai, les militants et sympathisants des partis et mouvements membres, partout à travers le pays, à se mettre ensemble pour travailler à la mise en place d’équipes gagnantes, aussi bien au plan départemental que communal». S’ils ont perdu Thierno Alassane Sall, le Pds et Cie marquent leur «ouverture aux partis politiques de l’opposition et aux mouvements citoyens porteurs d’enjeux communautaires».

LeQuotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici