C’est Gâté…Les Politiciens Vont « Tuer » Le Dialogue National –

C’est Gâté…Les Politiciens Vont « Tuer » Le Dialogue National

Dialogue national : Le diktat des politiciens agace la société civile

Le Dialogue national est mal parti. De plus en plus, des voix au sein de la société civile s’élèvent pour dénoncer l’accaparement par les politiciens du Dialogue national. Une situation à laquelle, il fallait s’attendre. Le Président Macky Sall qui avait toujours fermé la porte du dialogue à l’opposition lors de l’exercice de son premier mandat, est revenu à de meilleurs sentiments, à la suite de sa réélection en février 2019 dernier. Le Dialogue national lancé par le Président Macky Sall, est beaucoup plus à l’endroit de la classe politique qu’aux autres segments de la nation. Ce n’est pas un hasard, si la Commission cellulaire chargée des questions politiques a commencé ses travaux bien avant l’installation du Comité de pilotage du Dialogue national. On a vu d’ailleurs, la Commission cellulaire marquée son territoire aussitôt faite l’installation du Comité de pilotage du Dialogue national.

Le Dialogue national subit le diktat des politiciens. Une situation que n’agrée guère la société civile. C’est une sorte de lassitude exprimée par Moundiaye Cissé de l’ONG 3D qui alerte que le Dialogue national a été créé pour permettre après la constitution d’un gouvernement de majorité élargie avec l’entrée de quelques membres de l’opposition.

Moundiaye Cissé est vexé par le fait que depuis le démarrage des travaux, les débats sont plus orientés sur des questions politiques que sur d’autres touchant la vie de la nation. Babacar Ba du Forum du justiciable prend lui aussi le relais de Moundiaye Cissé, pour dénoncer l’accaparement du Dialogue national par les politiciens. Babacar Ba menace même de quitter le Dialogue national, si la situation perdure. De quoi donner raison, à tous ceux qui clament que le Dialogue national n’est rien d’autre qu’une farce visant à divertir l’opinion publique.

Comme toujours, c’est le peuple sénégalais qui risque encore une fois, de devenir le dindon d’une énorme farce. C’est l’argent du contribuable qui a été jeté par la fenêtre pour financer le Dialogue national qui, une fois les travaux terminés, n’aura rien apporté au peuple sénégalais, mais n’aura servi qu’à une race de politiciens.

A propos Honoré de Balzac 13735 Articles
Mamadou Seck : Rédacteur web et spécialiste des questions politiques et économiques, je suis passionné des analyses et études de la géopolitique sénégalaise et La Africaine.Je vous invite à visiter mes articles et réflexions qui touchent surtout l’actualité politique et judiciaire au Senegal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.