Cérémonie officielle Magal : Le sermon du khalife aux politiciens:« Le pays ne se construit pas dans la farce, le jeu ou la plaisanterie. Qu’on évite aussi la jalousie, la suspicion et qu’on cultive l’amour entre musulmans. » –

Cérémonie officielle Magal : Le sermon du khalife aux politiciens:« Le pays ne se construit pas dans la farce, le jeu ou la plaisanterie. Qu’on évite aussi la jalousie, la suspicion et qu’on cultive l’amour entre musulmans. »

Des prières pour son prédécesseur, feu Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké et pour Sokhna Bally Mbacke, décédée ce dimanche : ce sont là les premiers mots du khalife des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, par la voix de son porte-parole, Serigne Basse Abdou Khadre Mbacké, lors de la cérémonie d’ouverture du Magal, ce lundi

Au cours de cette cérémonie officielle du Magal de Touba 2018, le guide des mourides a remercié tous ceux qui ont participé au déroulement du Magal et exhorté les musulmans à davantage d’entraide et de solidarité, mais aussi à cultiver l’amour de son prochain et la protection de la religion islamique. Serigne Mountakha, en direction des acteurs politiques, a ajouté : « Le pays ne se construit pas dans la farce, le jeu ou la plaisanterie. Qu’on évite aussi la jalousie, la suspicion et qu’on cultive l’amour entre musulmans. »Ce qui signifie en substance que le nouveau Khalife général des mourides sait bien de quoi il parle quand il s’adresse en ces termes aux politiciens qui ne cessent de se tirer dessus par ces temps qui courent. Et surtout avec la présidentielle qui pointe à l’horizon.

A propos Taib SANE 21426 Articles
Passionné de sport et d'actualité,retrouvez moi tous les jours sur Sanslimitesn.com pour découvir les actus chauds du jour.Merci

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.