Bonne gouvernance en Afrique, le prix Mo Ibrahim n’a pas trouvé de « présidents à la hauteur » –

Bonne gouvernance en Afrique, le prix Mo Ibrahim n’a pas trouvé de « présidents à la hauteur »

Le jury du prix Mo Ibrahim pour la bonne gouvernance en Afrique, a annoncé mardi ne pas trouver de candidat ayant réuni l’ensemble des qualités requises en 2016. Fondé par  le riche entrepreneur anglo-soudanais des télécommunications Mo Ibrahim, le prix récompense un ancien Président ou chef de gouvernement d’un pays d’Afrique subsaharienne, qui a quitté ses fonctions au cours des trois dernières années, pour son travail dans l’intérêt du public ou son action caritative.

D’après Salim Ahmed Salim, président du Comité d’attribution du Prix, «la barre a été placée très haut quand le prix a été lancé en 2016.  Après mûre réflexion, le comité a décidé de ne pas attribuer le prix 2016», a-t-il expliqué.»

Seuls quatre anciens présidents africains ont été récompensés depuis 2007. Le prix a été attribué pour la dernière fois au président namibien sortant Hifikepunye Pohamba, pour l’année 2014, rappelle «Afrique-infos».

L’ancien président sud-africain Nelson Mandela, icône de la lutte contre l’apartheid, avait également été un lauréat honoraire du prix en 2007. Le prix Mo Ibrahim récompense chaque année une “gouvernance exceptionnelle” en Afrique. Les lauréats du prix reçoivent 5 millions de dollars, versés sur 10 ans, puis une allocation à vie annuelle de 200.000 dollars.

A propos yankhoba SANE 72202 Articles
Yankhoba Sané: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de l’APPEL (Association des professionnels de la presse en ligne au Senegal).Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.