Arnaque : 3 élèves arrêtés pour avoir ciblé 4.264 clients Orange Money –

Arnaque : 3 élèves arrêtés pour avoir ciblé 4.264 clients Orange Money

La Société Nationale des Télécommunications du Sénégal (Sonatel) vient de pousser un ouf de soulagement. Du moins, pour le moment. Pour cause, la police de Golf, dans la banlieue dakaroise, a mis aux arrêts trois personnes se disant élèves dans une affaire d’arnaque via le réseau Orange Money.

Au total, 4264 personnes ont été arnaqués ou ont failli l’être, en l’espace d’une année. De source policière, Afrikmag a su que c’est en se prenant à un propriétaire d’un point Orange-Money du nom de Papa Ousmane Diop, sis à la Cité des Enseignants de Guédiawaye que leur masque est tombé.

En effet, la bande a appelé un client pour lui faire croire qu’il a remporté 300.000 FCFA via Orange-Money et qu’il doit se rendre au point de transfert le plus proche pour retirer son lot. Alors que le client a donné son téléphone à la gérante, sur demande des arnaqueurs, ces derniers ont fait savoir à la dame que le monsieur souhaitait faire un dépôt de 300.000 FCFA sur le numéro 775934679. La gérante a effectué le transfert et s’est rendue compte qu’elle venait de se faire piéger.

C’est ainsi que le propriétaire du point Orange-Money s’est rendu à la police pour déposer une plainte. Par ailleurs, les limiers ont mené une enquête minutieuse, côte-à-côte avec la Sonatel, mais se sont rendus compte que les arnaqueurs ont utilisé des pièces d’identité appartenant à autrui.

Ils ont décidé alors de les prendre à leur propre jeu. Durant l’investigation, est ressorti le nom d’un de leurs complices, un vendeur établi près du marché Dior. Il s’agit d’un dénommé Moth Nguette, qui a vite accepté de collaborer avec la police pour faire tomber les arnaqueurs.

Pendant ce temps, la Sonatel a suspendu les puces qu’utilisaient les arnaqueurs pour qu’ils aillent acquérir de nouvelles puces auprès de Moth Nguette.

C’est le jeudi 26 juillet, qu’ils ont mordu à l’hameçon vers les coups de 18 heures.

Après une série de questions et réponses, les trois jeunes hommes se sont présentés comme des élèves entre 20 et 24 ans, tous nés à Kaolack et domiciliés aux Parcelles-assainies Unité 20.

Il s’agit de Mouhamed Ba, Abdoulaye Thiam et Amath Niang, qui ont ensuite été déférés au parquet pour les délits d’associations de malfaiteurs, d’usurpation de fonction et d’escroquerie. Après une fouille minutieuse, les mis en cause avaient par devers eux six téléphones portables et 8 pièces d’identité appartenant à autrui.

A propos Geezer 22919 Articles
Passionné de sport et d'actualité,retrouvez moi tous les jours sur Sanslimitesn.com pour découvir les actus chauds du jour.Merci

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.