APR : Mimi Touré et Amadou Ba…voilà les agneaux du sacrifice –

APR : Mimi Touré et Amadou Ba…voilà les agneaux du sacrifice

Ces derniers temps, au sein de l’Alliance pour la République (APR), mieux vaut ne pas être dans la peau de Mme Aminata Touré, ni dans celle de M. Amadou Ba. Les deux paient le prix de leurs fortes personnalités.

Tous deux subissent les assauts répétés d’un groupe d’individus masqués, minables comploteurs contre la République dont des éclaireurs envoyés au charbon finalement, à cause de la pression de l’opinion, agissent à visages découverts. Mame Mbaye Niang et l’illustre inconnu jusqu’ici de la scène politique nationale, mais qui se rend tristement célèbre, car très minable, Bara Ndiaye. Ce dernier, en d’autre temps, Xibaaru aurait répugné de citer une seule fois son nom.

De qui se moque-t-on, après tout ? Voilà qu’au beau milieu d’un des complots les plus répugnants que connaisse le Sénégal dans son histoire, à savoir après que la Constitution qui a même fait l’objet d’un référendum pour sa révision, est en train d’être travestie, confisquée par des individus qui ne méritent une seule fois de valoir s’appesantir sur eux.

Sauf, à vouloir divertir l’opinion sur ce débat des plus répugnants à savoir, vouloir faire croire que le Président de la République Macky Sall qui a lui-même choisi de faire adopter par le peuple sénégalais le référendum de 2016, peut se présenter à un troisième mandat. Triste pour le Sénégal qui ne mérite pas un tel débat qui ne fait que le ravaler au rang des Républiques bananières.

Vouloir dans ce contexte, détourner l’attention des Sénégalais, en tentant de jeter comme un os à ronger des personnes comme Mme Aminata Touré et M. Amadou Ba, relève d’un exercice franchement malhonnête. Manœuvre inutile cependant, les Sénégalais, sauf insulte, ne peuvent être considérés comme des chiens enragés à qui, on peut jeter des os dépouillés de toutes leurs moelles.

Qui a entendu une seule fois, Mme Aminata Touré, M. Amadou Ba afficher leurs intentions de lorgner le fauteuil du Président de la République, d’autant qu’ils n’ont jamais abordé pourtant la question de la succession de Macky Sall.

Pendant qu’on y est, pourquoi ces douteux personnages qui veulent entretenir un débat inutile aux Sénégalais, ne vont jusqu’à leurs tentatives idiotes, vouer également aux gémonies, Abdoulaye Daouda Diallo ou alors Cheikh Kanté qui eux, le journaliste Cheikh aprYérim Seck qui s’est mis dans la peau de quelqu’un dans le secret des dieux, cite parmi ceux désignés par le Palais pour succéder le Président Macky Sall. Ah oui, ces deux-là peuvent être présidentiables ! Mon œil !

A propos Honoré de Balzac 15044 Articles
Honoré De Balzac Rédacteur web et spécialiste des questions politiques et économiques, je suis passionné des analyses et études de la géopolitique sénégalaise et La Africaine.Je vous invite à visiter mes articles et réflexions qui touchent surtout l’actualité politique et judiciaire au Senegal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*