Alioune Kassé: « Demander à l’artiste de payer 4 à 5 millions de francs, c’est tuer la musique sénégalaise »

Alioune Kassé: « Demander à l’artiste de payer 4 à 5 millions de francs, c’est tuer la musique sénégalaise »

Alioune Kassé: « Demander à l’artiste de payer 4 à 5 millions de francs, c’est tuer la musique sénégalaise »
Alioune Kassé: « Demander à l’artiste de payer 4 à 5 millions de francs, c’est tuer la musique sénégalaise »
Alioune Kassé: « Demander à l’artiste de payer 4 à 5 millions de francs, c’est tuer la musique sénégalaise »

Dans les colonnes de « Walf Quotidien », Alioune Kassé s’est insurgé contre les factures salées destinées aux promoteurs de la musique sénégalaise.

« Nous sommes dans une situation critique. Si on commence à commercialiser le Grand Théâtre à des sommes faramineuses, c’est autre chose. Car au Sénégal, l’art ne marche plus. Demander à l’artiste de payer quatre à cinq millions de francs Cfa, c’est tuer la musique sénégalaise. De même que prendre part pour certains artistes, c’est tuer les autres », fait savoir Alioune Kassé.

A propos Honoré de Balzac 13511 Articles
Mamadou Seck : Rédacteur web et spécialiste des questions politiques et économiques, je suis passionné des analyses et études de la géopolitique sénégalaise et La Africaine.Je vous invite à visiter mes articles et réflexions qui touchent surtout l’actualité politique et judiciaire au Senegal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.