Abdoulaye Wilane tacle Macky Sall et lui demande de “discipliner ses ministres et fonctionnaires”

Abdoulaye Wilane
Abdoulaye Wilane

C’est une sortie qui risque d’inaugurer l’ère des dissidences au sein de ce que certains avaient jusque-là présenté comme le “Benno d’en haut”. En effet, Abdoulaye Wilane, maire de Kaffrine et porte-parole du Parti socialiste, a fait samedi une sortie qui risque de laisser des fissures dans le compagnonnage entre l’Apr et le Ps.

Prenant part à une activité politique organisée par les jeunes membres du Parti socialiste dans la capitale du Ndoucoumane, le député-maire de Kaffrine en a profité pour dire ses quatre vérités.

“Trop, c’est trop. Macky Sall ne se comporte plus comme un chef d’Etat, mais il se comporte désormais comme le chef de son parti et rien d’autre. Et, en ce qui nous concerne, il ne saurait être question d’accepter une telle chose. Parce que nous avons porté Macky Sall au pouvoir. Donc, nous n’avons à remercier qui que ce soit pour quoi que ce soit. Nous n’allons donc pas accepter que ces gens de l’Apr qui passent leur temps à se crêper le chignon nous marchent dessus. C’est regrettable de constater qu’après tout ce que nous avons fait, il ait décidé de mettre le parti avant la patrie”, a déclaré Abdoulaye Wilane. Avant d’ajouter: “Si être dans un régime implique une solidarité, cela doit être réciproque”.

Pour Wilane, il est inadmissible qu’après que le président Sall a fait savoir à tous que “les maires sont patrons de la coalition Bby dans les communes”, des ministres foulent au pied cette logique. Faisant allusion au ministre de l’Urbanisme et patron de l’Apr à Kaffrrine Abdoulaye Saydou Sow, Wilane dira à Macky Sall de “discipliner ses ministres et fonctionnaires”, relate yerimpost.

Sans le citer, Wilane déplore que celui-ci ait décidé d’entreprendre à Kaffrine des travaux d’aménagement, de pavage et d’embellissement, notamment à travers le nettoiement, sans l’en tenir informé en sa qualité de maire de la ville. “Comment peut-on initier des travaux à même d’impacter les populations locales de la commune sans en informer le maire de la ville ?”, se demande Abdoulaye Wilane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici