ANNONCE PUBLICITE

Un ivoirien sauvé par son téléphone portable pendant la mutinerie(ames sensibles s’abstenir)

ANNONCE

ANNONCE

La mutinerie a coûté chère à certaines personnes en Côte d’Ivoire même si elles ne font partie ni des mutins, ni des militaire qui rétablissaient l’ordre.

Ces personnes ont été victimes des balles perdues. Selon des informations, une vingtaine de personnes auraient reçu des balles perdues qui auraient laissé des impacts.

Ce jeune de 14 ans dont la photo vous est montrée, a reçu une balle perdue à San Pédro. La même source renseigne qu’un autre enfant ayant reçu une autre balle perdue, est décédé par la suite au quartier Koko de Man.

Le plus déplorant dans cette situation, c’est le manque de prise en charge dont les blessés ont du mal à bénéficier. A cause de la pauvreté, certains ne peuvent pas se faire traiter dans les CHU. La plupart ont décidé de communiquer pour dénoncer cette situation.

Mais cette communication a presque semé l’amalgame. Lorsque les gens s’étaient terrés chez eux, pris de peur, une marque de téléphonie mobile a posté sur les réseaux sociaux une photo montage aussi grossière que maladroite pour vanter les mérites de ses smartphones.

Elle vante les mérites du téléphone « qui sauve la vie ». Elle a présenté l’appareil « avec une douille de balle calée en son centre brisé en posture héroïque plastique à l’œil avisé ».

L’entreprise contactée a reconnu l’erreur commise dans un processus de communication contextuelle.

Source : Netafrique

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*