ANNONCE PUBLICITE

UN COMMERÇANT MARTYRISÉ PAR DEUX ÉCUREUILS CAMBRIOLEURS

UN COMMERÇANT MARTYRISÉ PAR DEUX ÉCUREUILS CAMBRIOLEURS
ANNONCE
UN COMMERÇANT MARTYRISÉ PAR DEUX ÉCUREUILS CAMBRIOLEURS
UN COMMERÇANT MARTYRISÉ PAR DEUX ÉCUREUILS CAMBRIOLEURS

Le gérant d’une épicerie de Toronto (Canada) est confronté depuis plusieurs semaines à un fléau : deux écureuils.

ANNONCE

Les rongeurs ne cessent de s’introduire dans sa boutique pour y voler des barres chocolatées. Jusqu’ici, les mini-cambrioleurs ont frappé une quarantaine de fois. «C’est dur de les voir, car les confiseries sont situées en bas du comptoir. Une fois que nous les repérons, il est trop tard», confie Paul Kim, le tenancier.

Même chargés de leur butin, les petits animaux parviennent à prendre la fuite, malgré le commerçant (et parfois les clients) lancés à leurs trousses.

Paul Kim a donc tenté de trouver la parade, mais en vain : impossible de fermer la porte à cause de la chaleur dans la boutique, de mettre des produits répulsifs dans les barres chocolatées ou d’installer du fil barbelé. Quant aux services animaliers, «ils ne s’intéressent qu’aux animaux de compagnie», se plaint-il.

Le commerçant a donc lancé un appel à l’aide sur Internet. Et jusqu’ici, le conseil le plus fréquent reçu est d’installer un bol de noix pour éloigner les écureuils des confiseries.

 

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*