PUBLICITE

“Sadio Mané/El Hadji Diouf, deux éducations complètement différentes”, selon un ancien de Liverpool

“Sadio Mané/El Hadji Diouf, deux éducations complètement différentes”, selon un ancien de Liverpool

A Liverpool, il a connu certain Salif Diao et un peu El Hadji Ousseynou Diouf, deux footballeurs sénégalais de la «Génération 2002». A 33 ans, Mohamed Lamine Sissokho défend les couleurs de l’Atletico San Luis (D2 Mexique). Dans cet entretien accordé à nos confrères de Xalimasn.com, l’ancien international malien est revenu sur sa relation avec Diao et Dioufy, leur impact chez les Reds de Liverpool, la participation sénégalaise au Mondial 2018, mais également les chances africaines au rendez-vous russe.

 

Comme vous, Salif Diao et El Hadji Diouf ont eu à jouer à Liverpool. Quelles étaient vos relations?

C’est vrai qu’à Liverpool, j’ai pu côtoyer Salif Diao à mon arrivée. El Hadji Diouf était déjà parti, mais on se connaît très bien. Salif, comme El Hadji, c’étaient deux très bonnes personnes, des grands-frères pour moi. La vérité, ce sont des joueurs qui ont marqué l’histoire de l’équipe nationale du Sénégal. Moi en tant que jeune footballeur africain, ils m’ont donné beaucoup de conseils surtout Salif Diao. Et ses conseils ont été bénéfiques pour la suite de ma carrière.

Comment Salif Diao était-il perçu dans le vestiaire des Reds ?

Salif était très respecté des gens à Liverpool. C’est un très bon coéquipier. Même si on ne s’est pas trop côtoyés, car je pense que quand je suis venu au club, lui est parti peu de temps après. Je l’ai côtoyé peu, mais on avait un ami en commun. On habitait la même ville (Liverpool) et on se voyait assez souvent.

Certains anciens joueurs comme Gerrard ou Carragher n’hésitent pas à attaquer El Hadji Diouf. Qu’est-ce qui pourrait être à l’origine de cela ?

C’est des choses que j’ai pu lire à travers des interviews. Mais je ne sais pas le vrai fond du problème entre eux. C’est dommage que ce soit d’un côté El Hadji Diouf qui pour moi, est un grand attaquant africain et de l’autre côté, Steven Gerrard et Jamie Carragher, deux grands internationaux anglais. Le fait que de grands messieurs du football se chamaillent par presse interposée, ce n’est pas respectueux.

A Liverpool, certains disent que Sadio Mané est plus discipliné et c’est pourquoi il a réussi là où El Hadji Diouf a échoué. Partagez-vous cet avis ?

C’est sûr que c’est deux tempéraments différents. Pour moi, Sadio Mané est un grand joueur, avec tout ce qu’il démontre chaque week-end à Liverpool. El Hadji Diouf a un tempérament assez différent de Sadio. C’est deux personnes, avec deux éducations complètement différentes. Et je pense que c’est cela qui a fait qu’El Hadji ne s’est pas imposé comme il le fallait à Liverpool. Mais à chacun son caractère. Mais cela n’enlève rien à El Hadji le fait qu’il soit un grand joueur. On ne peut que lui donner du respect, avec tout ce qu’il a apporté au football africain.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*