Pour la 1ère fois, un jeune sénégalais a démontré le jour exact de la Nuit du Laylat Al Qadr… –
PUBLICITE

Pour la 1ère fois, un jeune sénégalais a démontré le jour exact de la Nuit du Laylat Al Qadr…

Pour la première fois, un jeune sénégalais étudiant a démontré la Nuit exacte du Destin, sur un site attribué aux chercheurs (Academia.edu). Mbaye DIOUF, Coordonnateur de l’Ecole de la Science Divine, est doctorant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar/Faculté des Sciences et Techniques/Département de Biologie Animale/Spécialité: Entomologie médicale du paludisme. Senego a visité ce mercredi son site web, dioufmbaye.academia.edu, pour en extraire cette partie d’un long article.

NUIT DU DESTIN OU NUIT DE LA DESCENTE !

  • Et qui te dira ce qu’est la Nuit du Destin ? » (Sourate 97 :2)

L’Histoire de la Nuit du Destin commence par une question posée par ALLAH Lui-même. Une question adressée à chacun d’entre-nous qui espère trouver, quand il est demandé de chercher. La Nuit du Destin est l’un des thèmes qui a généré les plus amples débats et commentaires entre les savants musulmans et reste toujours de nos jours un sujet de réflexion et de recherche en spiritualité. Nous n’allons pas nous attarder sur l’ensemble de ce qui a été dit par les savants puisque chacun donnait son avis sans apporter une argumentation convaincante et irréversible. Notre démonstration est alors toute nouvelle et s’appuie sur la Crème de la religion musulmane, le Soufisme Islamique.

Comme Il l’avait fait sur le nombre exact des gens de la Caverne1, ALLAH et Son Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) a dissimulé cette Nuit aux yeux des hommes pour les inciter à la recherche et à la quête spirituelle. Quand le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) a utilisé l’impératif « Recherchez-la2 ! », c’est parce qu’il ya possibilité de trouver. Nous ne croyons donc pas à ceux qui disent que cette Nuit ne sera jamais connue de façon exacte. Nous croyons fermement que la Nuit du Destin a été connue depuis très longtemps par le Prophète Mouhammad (Paix et Bénédictions sur lui), certains de ses compagnons (Qu’ALLAH les agrée) et plusieurs autres serviteurs agréés d’ALLAH. Chaque chose en son temps et en son lieu, peut-être qu’il est moment d’expliquer par une connaissance discursive et ésotérique, théorique et expérimentale la date exacte de la Nuit Bénite du Destin.

A la question : « Qui te dira ce qu’est la Nuit du Destin ? » ; nous répondons : « ALLAH et Son Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) nous diront ce qu’est la Nuit du Destin. »

  1. Coran (18 :22)
  1. « Recherchez-la dans les nuits impaires de la dernière décade !» Hadith rapporté dans Sahih Mouslim
  • Nous l’avons certes, fait descendre pendant la Nuit du Destin.» (Sourate 97 :1)

D’après plusieurs savants de l’exégèse, cette descente est celle du Coran. JALAL3 nous dit dans son interprétation que le Coran fut descendu de la Tablette Gardée au ciel le plus bas en une seule fois, dans la Nuit du Destin4. Pas de controverse là-dessus car ALLAH a confirmé cette descente du Coran durant le mois de Ramadan et pendant une Nuit bénie :

  • Le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. » (Sourate 2 :185)
  • H’a, Mim. Par le Livre explicite. Nous l’avons fait descendre en une Nuit bénie, Nous sommes en Vérité Celui qui avertit, (Nuit) durant laquelle est décidé tout ordre sage, c’est là un commandement venant de Nous. C’est Nous qui envoyons (le messager), à titre de miséricorde de la part de ton Seigneur, car c’est Lui l’Audient, l’Omniscient. » (Sourate 44 :1-7)

Nous tirons à partir de ces versets que la Nuit du Destin, c’est aussi la Nuit de la Descente du Coran. Cependant ce même Coran est descendu progressivement sur le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) depuis le début de la révélation jusqu’à sa mort. Alors une question s’impose, le Coran est-il descendu une seule fois sur le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) ou progressivement en fonction des circonstances ?

Voici un autre sujet sur lequel les savants ont du mal à donner une réponse claire. L’idée la plus commune est que le Coran a été descendu au ciel inférieur durant la Nuit du Destin et qu’ensuite la descente fut progressive durant les années de la révélation. Encore une limite dans la démarche discursive ou de la compréhension des Mystères Divins ! En effet aucun verset ne cite la descente du Coran sur le ciel inférieur, aucune tradition du Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) ne le confirme. Comment ce ciel qui a eu peur de prendre la responsabilité pouvait-il recevoir une plus grande responsabilité en l’occurrence celle du Coran ?

  • Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité. Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l’homme s’en est chargé ; car il est très injuste et très ignorant. » (Sourate 33 :72)

Le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) est le seul capable de recevoir le Coran, pas les cieux ni la terre encore moins les montagnes.

  • Louange à ALLAH qui a fait descendre sur Son serviteur, le Livre, et n’y a point introduit de tortuosité ! » (Sourate 18 : 1)
  • Ce (Coran) ci, c’est le Seigneur de l’Univers qui l’a fait descendre, et l’Esprit fidèle est descendu avec cela sur ton Cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs, en une langue arabe très claire. » (Sourate 26 :192-195)

  1. Jalaleddin Al-Mahally commentateur de la sourate 18 à la sourate 114 (Tafsir Al-Jalalayn)
  1. Tafsir Al-Jalalayn, Beyrouth, Dar El-fik : édition 2000, vol 2 p 676
  • (Voici) un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent ! » (Sourate 38 :29)
  • Et vers toi, Nous avons fait descendre le Zikr (Coran), pour que tu exposes clairement aux gens ce qu’on a fait descendre pour eux et afin qu’ils réfléchissent. » (Sourate 16 :44)

Il se peut que les savants de l’exégèse aient utilisé le terme « ciel inférieur » à titre symbolique ou comme une métaphore qui dit en réalité autre chose que ce ciel bleu au dessus de nos têtes. ALLAH est le Meilleur des Savants.

Ces deux thèses, la descente en une Nuit et la descente progressive, toutes véridiques montrent la transcendance du Coran et de la réalité du Prophète (Paix et Bénédictions sur lui). Qu’ALLAH nous donne la Lumière de comprendre quand une chose et son contraire se rencontrent dans un même principe. AMIIINE !

QU’EST-CE QUE LA DESCENTE ?

Quand on parle de descente dans le langage Humain, c’est un mouvement dirigé du HAUT vers le bas. La Hauteur est un Attribut Divin, Il Est l’Elevé (Al-āli) et le Très Haut « Al-Muta’āli». Cheikh Ibrahima Niass (Qu’ALLAH l’agrée) dans ses exégèses5 nous a bien expliqué la provenance même du mot «Qur’an». Il a dit que ce mot vient de la racine «Qar’u » qui signifie « Ce qui regroupe», et ce Regroupement est un Attribut Divin. Il est Celui qui rassemble « Al-Jāmi’ ». Le Coran est le plus grand Attribut Divin que l’être peut apprécier ! Le Coran symbolise alors l’Essence Divine ! Le Très Haut, le Rassembleur.

L’Essence Divine a une Existence Absolue, rien n’existe avec Lui dans Son Unicité6 ! ALLAH fut et rien était avec Lui, cet état a toujours été et ne cessera jamais d’être tel qu’il fut. Comment connaitre, apprécier, adorer, servir… Celui Qui ne permet aucune coexistence dans Son Unicité ? Comment lire un Coran qui n’a pas de mots, ni de lettres ni aucunes expressions ?

Le Coran, avant sa Descente n’avait pas de langage, il n’était ni Arabe ni Wolof ni aucune autre langue.

  • Mais c’est plutôt un Coran glorifié (gravé) sur une Tablette gardée. » (Sourate 85 :21-22)

JALAL nous dit dans ses commentaires que c’est plutôt un Coran Glorieux et Magnifique qui se trouve au-dessus du septième ciel préservé des démons et de toutes modifications. Cette Table, d’après Ibn Abass, a une longueur équivalente à celle qui sépare les cieux de la terre, et sa largeur équivalente à celle qui sépare l’est de l’ouest, et elle formée d’une Perle Blanche7.

  1. Tafsir Cheikh Ibrahima Niass (RA) sourate Fatiha en wolof, audio
  1. L’Unicité absolue Al-Ahadiyatu
  1. Tafsir Al-Jalalayn, Beyrouth, Dar El-fik : edition 2000, vol 2 p 652

DEMONSTRATION DU JOUR EXACT DE LA NUIT DU DESTIN

Si vous avez bien compris le sens du jeûne, vous verrez que si le mois de Ramadan n’était qu’une Nuit, celle-ci serait départagée en 3 parties : la première partie de la Nuit est pour le jeûne, la deuxième partie de la Nuit est pour la rupture et la troisième partie de la Nuit est pour leur rassemblement30. Si la Descente devait avoir lieu durant cette Nuit, sur quelle partie se réaliserait-elle ?

Le Prophète (Paix et salut sur lui) a donné la réponse.

D’après Abu Hureira (Qu’ALLAH l’agrée), le Messager d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) a dit : « ALLAH, Exalté et Béni soit-Il, descend chaque nuit au ciel du bas monde, vers le dernier tiers de la nuit et dit : « Quiconque M’invoque, Je l’exaucerai, quiconque Me demande, Je lui donnerai et quiconque sollicite Mon pardon, Je le lui accorderai. » » (Rapporté dans Sahih Al-Boukhari)

  1. Coran (2 :183)
  1. Pour visualiser ce rassemblement, regardez comment l’enfant rassemble son père et sa mère. La dualité père-mère est perdue dans l’unité de l’enfant.

Sachez alors que la Descente a eu lieu durant la 3ème partie, ce n’est ni durant la 1ère, ni durant la 2ème mais durant la 3ème ! Retenez le 3 ! ALLAH a choisi le 3 !

Vous verrez que si le mois de Ramadan était de 3 jours, ces 3 jours seraient départagés en 3 parties : Le 1er est le jour du jeûne, le 2ème est le jour de la rupture et le 3ème est le jour du Rassemblement. Ceci est le jeûne préféré d’ALLAH, le jeûne de David, il jeûnait un jour et rompait le jeûne le jour suivant31. Si on devrait chercher la Descente durant ces 3 jours, on dirait sans se tromper que c’est le 3ème jour. Le Jour du rassemblement, quand la Lumière est descendu sur l’obscurité, que les Anges sont descendu sur la terre, que le Haut est descendu sur le bas, que l’unité (1) est descendu sur la dualité (2) et que ça donne 3 ! La Descente est alors dans l’Impair !

D’après Abu Hureira (Qu’ALLAH l’agrée), le Messager d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) a dit : « ALLAH est Unique et Il aime le nombre impair. » (Rapporté dans Sahih Al-Boukhari)

Dans l’ancien testament, cette Descente a été mentionnée et ceux qui savent l’ont témoigné.

  • Qu’ils soient prêts pour le 3ème jour ; car le 3ème jour l’Éternel descendra, aux yeux de tout le peuple, sur la montagne de Sinaï. » (Exode 19 :11)

LE MOIS EST DE 29 OU 30 JOURS !

D’après Abdullah Ibn Umar (Qu’ALLAH l’agrée) le Messager d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) a dit : « Le mois est de 29 jours. Ne jeûnez que lorsque vousapercevez le croissant. Mais si vous n’arrivez pas à l’apercevoir, comptez trente jours. »

Admettons que le mois de Ramadan est de 30 jours. Ces 30 jours seront départagés en 3 parties : la 1ère partie (10 jours), la 2ème partie (10 jours), la 3ème partie (10 jours). Si on doit rechercher la Descente durant le mois de Ramadan, cette recherche devra se faire durant les 10 derniers jours. Ceci est dit par le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) :

Ibn Abbas (Qu’ALLAH l’agrée) a rapporté que le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) a dit : «Recherchez-la, pendant les dix dernières nuits du (mois) de Ramadan, la Nuit du Destin. Elle peut être la neuvième, la septième ou la cinquième. » (Rapporté dans Sahih Al-Boukhari)

Ibn Omar (Qu’ALLAH l’agrée) a rapporté que certains des compagnons du Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) reçurent en sommeil la vision de la Nuit du Destin dans les derniers sept jours (de Ramadan), l’envoyé d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) dit alors : « Je vois que vos visions concordent parmi les sept dernières nuits, celui qui veut veiller cette nuit, qu’il le fasse les sept dernières nuits de ce mois. » (Rapporté dans Sahih Mouslim)

  1. D’après Abdullah Ben Amr Ben Al-as, l’envoyé d’ALLAH (PBL) l’a dit : « Jeûne un jour et romps le jeûne le jour suivant, tel était le jeûne de David(PL) et c’est le meilleur des jeûnes. » Hadith rapporté dans Sahih Mouslim

D’après Abou Sa’id Al-Khoudri (Qu’ALLAH l’agrée), l’envoyé d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) a dit : « Recherchez-la dans les nuits impaires de la dernière décade. Je me suis vu en me prosternant dans la boue et l’eau. » (Rapporté dans Sahih Mouslim)

Il n’est pas faux de chercher la Nuit de la Descente durant les 10 derniers jours du mois de Ramadan et si cette Nuit n’était pas Singulière, on pourrait dire que toutes les 10 dernières nuits du mois de Ramadan représentent une même essence semblable à celle du Destin. Cependant c’est une seule Nuit meilleure que toutes autres nuits qui existaient avant et toutes autres nuits qui existeront après, si et seulement si, son sens réel est connu et vécu.

  • La Nuit du Destin est meilleure que 1000 mois. » (Sourate 97 :3)

LEQUEL ALORS PARMI CES 10 DERNIERS JOURS ?

Appliquons la même méthode, divisons par 3 et choisissons la 3ème partie, ALLAH a choisi la

3ème !

Si nous divisons 10 en 3 parties ! Nous verront que la 1ère partie est de 3,3333333333 jours, la 2ème partie 3,3333333333 jours et la 3ème partie 3,3333333333 jours. Si nous devons rechercher la Descente durant le mois de Ramadan, on la recherchera durant les 3,3333333333 derniers jours de la 3ème partie du mois (10 derniers jours).

Nous cherchons un jour, donc un nombre entier naturel alors qu’on se retrouve avec un nombre décimal, faut-il continuer ? Oui !

Nous pouvons en déduire que la Descente a eu lieu quelque part dans les 4 derniers jours de la 3ème partie du mois de Ramadan (10 derniers jours) puisque nous avons un nombre (3,3333333333) supérieur à 3 jours. Alors recherchons-la dans le 27ème, 28ème, 29ème et le 30ème.

Nous n’avons pas encore trouvé le jour où la Descente fut réalisée parce qu’on ne peut diviser 4 jours en 3 parties et obtenir un nombre entier.

Ou elle se cache vraiment cette Nuit Bénite ?

Quelque chose me Souffle « Dans le 3 ! », « Dans le 3 ! », « Dans le 3 ! »… « ALLAH a choisit le 3 ! »

Cherchons le 3 dans le 27, 28, 29 et le 30 ! Le nombre se cache en s’additionnant ou s’auto-multipliant sur lui-même. Si on veut le démasquer, on simplifie en divisant par ce même nombre. La simplification, c’est de trouver le plus petit nombre entier possible, dans notre cas, on cherche le nombre entier 3.

Prenons le 30 ! 30/3 = 10, 10 est un nombre entier mais n’est pas le plus simple, on divise encore par 3.

10/3 = 3,3333333333, ceci est un nombre décimal, alors qu’on cherche le nombre entier 3. On en déduit que 3 ne se cache pas dans 30 !

Prenons le 29 ! 29/3 = 9,6666666667, on tombe directement sur un nombre décimal, alors qu’on cherche le nombre entier 3. On en déduit que 3 ne se cache pas dans 29 !

Prenons le 28 ! 28/3 = 9,3333333333, on tombe directement sur un nombre décimal, alors qu’on cherche le nombre entier 3. On en déduit que 3 ne se cache pas dans 28 !

Le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) a dit que cette Nuit ne trouve pas dans les nombres pairs. Louange à ALLAH ! Il est Unique et Il aime le nombre impair !

Prenons le 27 ! 27/3 = 9, 9 est un nombre entier mais n’est pas le plus simple, divisons encore par 3.

9/3 = 3 !

Le nombre s’est révélé ! Il portait l’habit du 27 mais son Essence est bien 3 !

Le 27ème jour symbolise donc le 3ème Jour pour ceux qui se rappellent des Jours d’ALLAH…

27 = 3*3*3 ou 3+3+3+3+3+3+3+3+3. Aucun autre nombre parmi les 10 derniers jours ne peut s’écrire de cette manière.

Louange à ALLAH ! La Descente a lieu durant la 3ème partie du mois de Ramadan, durant le 27ème Jour et dans la 3ème partie de la Nuit.

Admettons que le mois de Ramadan est de 29 jours. Notre méthode reste toujours la même, ces 29 jours seront divisés en 3 parties : la 1ère partie (9,6666666667 jours), la 2ème partie (9,6666666667 jours), la 3ème partie (9,6666666667 jours). Si nous devons rechercher la Descente durant le mois de Ramadan, celle-ci devra se faire durant les 9,6666666667 derniers jours. Nous cherchons un jour, donc un nombre entier naturel alors qu’on se retrouve avec un nombre décimal, faut-il continuer ? Oui !

Nous en déduisons que la Descente ait eu lieu quelque part dans les 10 derniers jours du mois de Ramadan puisque nous avons un nombre (9,6666666667) supérieur à 9 jours. La recherche doit se faire donc comme l’avait recommandé le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) pendant les 10 derniers jours, ce qui a été appliqué dans notre démonstration ci-dessus.

Pour la plupart du temps, le 30ème jour du mois de Ramadan est considéré comme un jour de fête (Aid al-Fitr). Ce qui nous fait comprendre qu’il y’a un jour de moins dans les 10 derniers jours. Dans ce cas, la recherche du jour exact de la Nuit du Destin ne se fera plus sur les 10 mais sur les 9 derniers jours.

Appliquons notre méthode ! Divisons par 3 et choisissons la 3ème partie ! Ces 9 jours seront départagés en 3 parties : la 1ère partie (3 jours), la 2ème partie (3 jours), la 3ème partie (3 jours). Si on doit rechercher la Descente durant le mois de Ramadan, cette recherche devra se faire durant les 3 derniers jours que sont le 27ème, le 28ème et le 29ème.

Nous cherchons 1 et non 3 jours, alors lequel ?

Continuons avec notre méthode ! Divisons par 3 et choisissons la 3ème partie, ALLAH a choisi la 3ème.

3/3 = 1 !

Nous pouvons crier Eurêka car en se basant sur ce qu’ALLAH a choisi, nous avons abouti à une Unité indivisible qui ne peut être que le Jour tant recherché. Par contre, où est l’Unité (1) dans ces 3 derniers jours (27, 28 et 29) ? Quel est parmi ces nombres celui qui aboutira à 1 par division de 3 ?

Cherchons alors le 1 dans 27, 28 et 29 !

Prenons le 29 ! 29/3 = 9,6666666667, on tombe directement sur un nombre décimal, alors qu’on cherche le nombre entier 1. On en déduit que l’Unité (1) ne se cache pas dans 29 !

Prenons le 28 ! 28/3 = 9,3333333333, on tombe directement sur un nombre décimal, alors qu’on cherche le nombre entier 1. On en déduit que l’Unité (1) ne se cache pas dans 28 !

Prenons le 27 ! 27/3 = 9 !

9 est un nombre entier mais n’est pas l’Unité (1) qu’on cherche. Divisons encore par 3 !

9/3 = 3 !

3 est un nombre entier mais n’est pas l’Unité (1) qu’on cherche. Divisons encore par 3 !

3/3 = 1 !

Le nombre s’est révélé ! Il portait l’habit du 27 mais son Essence est bien 1 ! Le 27ème jour symbolise donc le jour de l’Unité, le jour où la dualité (jeûne-rupture) se perd dans le Rassemblement, le 3ème Jour pour ceux qui se rappellent des Jours d’ALLAH.

Gloire à Celui qui dans Sa Parfaite Unicité se manifeste par 3 ! Le nombre 3 est l’Eternel Diviseur ! La Voie qui mène vers l’Unité !

Louange à ALLAH ! La Descente a lieu durant la 3ème partie du mois de Ramadan, durant le 27ème Jour et dans la 3ème partie de la Nuit.

Rappelons que dans la démarche musulmane, la nuit correspondant à un Jour (24H) est celle qui précède le jour (temps pendant lequel le soleil éclaire la terre). Ceci dit, quand on fait la rupture du 26ème jour, cette nuit qui viendra tout juste après le crépuscule représente celle du 27ème jour.

Ce résultat vient confirmer les propos du fervent compagnon du Prophète (Paix et Bénédictions sur lui), Ibn Abass (Qu’ALLAH l’agrée), qui avait déclaré que cette Nuit cachée aux yeux des hommes se trouve au 27ème jour32 du mois de Ramadan en se basant sur un calcul fait à partir de 3*9 = 2733. Gloire à ALLAH !

Ce résultat confirme la thèse de Oubai Ben Ka’b (Qu’ALLAH l’agrée) qui avait dit : « Par ALLAH ! Je connais bien la date exacte de la Nuit du Destin. C’est juste la nuit que l’envoyé d’ALLAH (Paix et Bénédictions sur lui) nous a ordonné d’y veiller en priant. Elle tombe au 27ème jour (du mois de Ramadan). » (Rapporté dans Sahih Mouslim)

Ce résultat confirme les pratiques du maitre de la voie parfaitement droite, Cheikh Ahmad Tijjanny (Qu’ALLAH l’agrée) ainsi que son vicaire, le détenteur de son Grand secret, Cheikh Ibrahima Niass (Qu’ALLAH l’agrée), qui avaient déjà vu la Nuit du Destin en ce 27ème jour du mois de Ramadan. Gloire à ALLAH !

Louange à ALLAH ! J’atteste qu’il n’y a nulle divinité excepté ALLAH et que Muhammad (Paix et salut sur lui) est Son serviteur qu’Il a choisi et envoyé à l’ensemble des créatures.

  1. Enoncer par Cheikh Ibrahima Niass (RA) lors de son tafsir de la sourate Al-Qadr en wolof, audio
  2. 3 représente le nombre de fois que le groupe de mot «Laylat Al-Qadr » est énoncé dans le Coran, le 9 représente le nombre de lettres qui le compose en phonétique Arabe : 3*9=27

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.